24 Heures de France tout-terrain : Un plateau très prometteur pour la 30ème édition !

Les 16-17-18 septembre 2022 à Fontaine Fourches (77), la finale du Championnat de France d’Endurance Tout Terrain FFSA.

Alors que les inscriptions aux 24H Tout Terrain de France et aux 6H Tout Terrain d’Ile de France entament leur dernière ligne droite, des surprises apparaissent déjà dans la liste des engagés encore “secrète” même si depuis quelques jours, les réseaux sociaux de l’organisateur distillent quasi quotidiennement des informations sur les voitures au départ de ce 30ème anniversaire.

Pour commencer, le retour de pilotes ayant marqué l’histoire des 24H Tout Terrain de France : 5 éditions remportées entre 2011 et 2017 dont 3 victoires consécutives (2011-2012-2013). Cette équipe managée par Jean-Marc Schmit, manager, pilote, constructeur, et ingénieur automobile chez Peugeot Sport puis chez Ferrari du temps de M.Schumacher, sera composée de Serge et Alexandre Finkelstein qui partageront le baquet du célèbre buggy JMS désormais aux couleurs de CK Team, avec Pierre Monmaneix et Christian Kobloth. Un retour très attendu du buggy qui promet de belles bagarres au sein du plateau 2022 dont on sait déjà que 8 des 10 premiers scratch 2021 ont confirmé leur participation, parmi lesquels le podium mené par le team Andrade Compétition. Et il se dit ici ou là que le tenant du titre 2020, Laurent Fouquet Off Road, se prépare également… En bref, le circuit de Fontaine Fourches va accueillir nombre de champions de l’histoire des 24H !

Mais cette liste des engagés provisoire dévoile d’autres pilotes chevronnés parmi lesquels, Jérémie Warnia (2 fois Champion d’Europe, 10 fois Champion de France, vainqueur de la célèbre Baja 1000, 6 fois vainqueur du Quaduro Touquet, suite ici) au sein du team Wiame (4è scratch 2021). Partageant le volant du SSV Can Am LT Motorsport, c’est le nom du quintuple champion de France Manu Guigou (palmarès) qui apparaît.

L’organisation promet d’autres surprises dans ce plateau de la 30ème édition, qui ne peuvent encore être dévoilées. Ce qui est sûr, un secret pour personne puisque c’est la recette des 24H depuis 1993 : beaucoup de nouveaux pilotes, beaucoup de teams composés de membres de la même famille, et beaucoup de passionnés réunis sur le plus grand circuit automobile éphémère de France !

Déjà 24 SSV engagés au sein du plateau !
Ils sont déjà 24 SSV engagés à cette heure et devraient être rejoints d’ici peu par quelque autres teams qui se sont récemment manifestés auprès de l’organisation. Il faut dire que depuis la seule mais première victoire d’un SSV aux 24H en 2019, ils partagent désormais chaque podium avec les buggys jusqu’alors indétrônables, et occupent en nombre le Top10 de chaque édition.

Depuis leur timide arrivée au sein de l’épreuve en 2012, les SSV auront mis 8 éditions pour atteindre le podium. Une histoire qui rappelle celle des 4×4 qui avaient le monopole exclusif des podiums depuis la naissance des 24H en 1993 et ce malgré la présence des puissants buggys. Comme les ssv aujourd’hui, édition après édition, ces derniers ont appris pour s’adapter aux exigences de la discipline. Les buggys ont mis 5 éditions pour atteindre le podium (Stéphane Peterhansel, Jean Ardurats), tout en étant incapables de supprimer pour autant les 4×4 des podiums des éditions suivantes.

Quoi de neuf pour 2022 ?
– un nouveau tracé comme chaque année (7,9 km de développé cette année)
– un nouvel accès au circuit, rénové pour les véhicules 2 roues motrices
– un nouveau directeur de course de l’épreuve : Mr Jacques Courtin
– la gestion des relais par bracelet RFID Chronelec
– 4 Food-Trucks (Burgers, Warps, Pizza, Créole)

De nombreux concurrents et de spectateurs sont attendus pour cet événement hors norme. Une incroyable course contre le temps qui, comme depuis 1993, offre à chaque passionné(e) de sport automobile comme aux non initié(e)s, d’incroyables moments de sport automobile !

Photos Alain Rossignol.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*