Baja Aragon à Teruel : Sébastien Loeb voulait la victoire…

Sébastien Loeb est passé tout près de la victoire à la Baja Aragon. La situation s’est inversée à une trentaine de kilomètres de l’arrivée alors lorsque sa direction assistée hydraulique lâcha. A ce moment, près de trois minutes lui donnait l’avantage sur Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel en délicatesse eux, avec les pneus (2 crevaisons) sur leur Toyota Hilux.

« Sébastien visait et voulait la victoire plus que nous ! » précise son ingénieur Jean-Patrice Loof. « Ce problème mécanique nous fera revenir plus fort, lui comme nous ! » ajoute t’il.

La perte d’une direction assistée, le cas la veille d’Orlando Terranova, sur un terrain aussi difficile que celui de cette Baja ne permet pas d’atteindre son objectif.

Pour leur première sortie après le Dakar 2021, l’équipe Prodrive qui présentait trois Hunter BRX en Espagne n’a pas eu de chance mais, se dit confiante car, les nouveaux buggys vont voir le jour vers le mois de septembre et vont s’enchaîner, développement, tests, courses… jusqu’au Dakar 2022 où deux voire trois voitures seront engagées : « deux sûres pour Loeb-Lurquin et Roma-Haro » annonce t’on chez Prodrive. Avec l’argentin Orlando Terranova l’heure est aux discussions, rien n’est signé, « la patience mène à bien, la précipitation à rien » dit l’adage !

Nani Roma se classe 5ème de cette Baja qu’il a remporté à cinq reprises, Sébastien Loeb 7ème et, Orlando Terranova déclaré abandon vendredi est reparti en super rallye le lendemain pour rouler et réaliser des chronos enthousiasmants.

Marie-France Estenave

Photo : Jean-Michel Blazquez

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*