Dakar SS2: Xavier de Soultrait dans le top 3 !

Xavier de Soultrait

Pour la 2ème étape du Dakar 2017 en Argentine, les quatre pilotes Yamalube Yamaha Official Rally Team : Hélder Rodrigues, Adrien Van Beveren, Alessandro Botturi et Rodney Faggotter (Yamaha WR450F Rally) se sont positionnés idéalement pour la suite du rallye. Avec un plan d’attaque bien calculé, Xavier de Soultrait (Yamaha WR450F Rally-Yamaha Racing HFP) a été le pilote Yamaha le plus rapide aujourd’hui et signe un résultat impressionnant avec une 3ème place.

 

Pour la 2ème étape du Dakar 2017 en Argentine, les quatre pilotes Yamalube Yamaha Official Rally Team : Hélder Rodrigues, Adrien Van Beveren, Alessandro Botturi et Rodney Faggotter (Yamaha WR450F Rally) se sont positionnés idéalement pour la suite du rallye. Avec un plan d’attaque bien calculé, Xavier de Soultrait (Yamaha WR450F Rally-Yamaha Racing HFP) a été le pilote Yamaha le plus rapide aujourd’hui et signe un résultat impressionnant avec une 3ème place.

Après la courte spéciale de lundi, la deuxième journée du Dakar 2017 a donné aux concurrents un avant-goût de ce qui suivra cette année. Malgré une chute en début d’étape, l’Australien Rodney Faggotter (Yamaha WR450F Rally-Yamalube Yamaha Official Rally Team) a rapidement repris le dessus pour terminer à la 10ème place. Il occupe une solide 13ème position au provisoire.

En terminant en 12ème position aujourd’hui, Adrien Van Beveren (Yamaha WR450F Rally-Yamalube Yamaha Official Rally Team), équipier de Rodney Faggotter, se retrouve également au 12ème rang du provisoire après la deuxième étape. Luttant pour se maintenir à un bon rythme, dans des conditions difficiles, le Français a choisi de rouler prudemment jusqu’à l’arrivée de la spéciale chronométrée.

Alessandro Botturi a profité d’une grande spéciale au guidon de sa Yamaha WR450F Rally-Yamalube Yamaha Official Rally Team. L’Italien a terminé avec le 9ème meilleur temps avant de recevoir une pénalité de cinq minutes après la fin de la spéciale. Malgré cette pénalité, Alessandro Botturi occupe la 15ème position au général provisoire.

Le capitaine du Yamalube Yamaha Official Rally Team, Hélder Rodrigues (Yamaha WR450F Rally), a choisi de prendre les choses avec précaution tout au long de la spéciale. Actuellement classé au 31ème rang du classement général provisoire du rallye, le pilote portugais sait qu’il reste encore beaucoup de choses à jouer jusqu’à l’arrivée à Buenos Aires.

Profitant d’une autre grande journée de course au guidon de sa Yamaha WR450F Rally modifiée, Xavier de Soultrait a disputé une spéciale bien calculée pour afficher le troisième temps officiel de l’étape. Confirmant son statut de favori, le Français est actuellement quatrième au classement général, à moins de quatre minutes du leader provisoire Toby Price.

Ce fut une autre journée brillante pour les pilotes Yamaha en catégorie Quad. Avec cinq Yamaha en tête du classement de la deuxième étape, c’est l’Argentin Pablo Copetti (Yamaha YFM700R-MX Devesa by Bert-Yamaha Racing) qui est sorti en tête de la deuxième étape.

Avec une spéciale chronométrée de 364 km, la troisième étape de demain permettra aux concurrents de rejoindre le bivouac à San Salvador de Jujuy, toujours en Argentine.

Rodney Faggotter – 10e étape 2/13ème général : « Ce fut une journée avec des hauts et des bas pour moi pour finalement décrocher une place dans le top 10. Je la prends comme une grande réussite. J’ai souffert d’une chute à grande vitesse tôt dans la matinée, mais j’ai réussi à récupérer rapidement et continuer à pousser fort. Puis j’ai trouvé le bon feeling sur mon WR450F Rally. Les conditions de piste étaient celles que j’ai l’habitude d’avoir chez moi en Australie et c’était sûrement un avantage aujourd’hui. Il y avait beaucoup de poussière. Il faisait très chaud et certaines sections étaient très rapides, donc j’ai continué à forcer. Nous sommes maintenant à moins de dix minutes du leader provisoire, donc nous savons que tout peut arriver dans les prochaines étapes. Je vais continuer à faire de mon mieux pour moi et pour l’équipe. »

Adrien Van Beveren – 12ème étape 2/12ème général : « Ce n’était pas une journée facile aujourd’hui, les pistes étaient détruites et c’était assez difficile de trouver le bon feeling sur ce genre de terrain et conditions. Il y avait aussi beaucoup d’animaux partout dans la spéciale. L’un d’eux, autour du kilomètre 30 de la spéciale, m’a fait perdre ma concentration. Il m’a fallu un certain temps pour revenir à plein régime donc globalement je ne suis pas satisfait de ma course aujourd’hui. Mon objectif est de continuer à prendre les choses les unes après les autres. Chaque étape est une nouvelle aventure et l’idée est de continuer à pousser le mieux possible. »

Alessandro Botturi – 16ème étape 2/15ème général : « Je n’ai pas tout fait réalisé une bonne étape et je suis un peu déçu d’avoir écopé d’une pénalité. Je pense que cela fait partie de la course et je devrais l’accepter et passer à autre chose. J’étais en train de faire une super spéciale dans cette première longue étape. Je reste néanmoins dans la course à la victoire. Je n’ai rencontré aucun problème sur la moto et ma navigation est parfaite jusqu’à présent. La course est encore longue et je suis plus que jamais tourné vers l’avenir. »

Hélder Rodrigues – 31ème étape 2/31ème général : « C’était une longue étape aujourd’hui avec beaucoup de parties compliquées où il était facile de faire une erreur et de tout perdre bêtement. Je me suis vite rendu compte que nous étions dans une spéciale dangereuse, alors j’ai décidé de rouler prudemment pour finir le mieux placé. L’important est de rentrer au bivouac en un seul morceau. Aujourd’hui, j’ai vu beaucoup de pilotes pousser dur pour remonter, mais ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il reste encore dix étapes avant d’arriver à Buenos Aires. Quant à moi, je me sens bien sur la moto et mon plan pour demain est de commencer à pousser pour me rapprocher du sommet du classement. »

Xavier de Soultrait – 3ème étape 2/4ème génaral : « Les choses vont très bien pour moi. Aujourd’hui, nous avons eu un avant-goût du Dakar avec une spéciale dure et chaude. Il y avait beaucoup d’animaux sur la piste et c’était si facile de se distraire. Mais je me suis vite rendu compte que j’étais peut-être en train de prendre un peu trop de risques. À un moment- là, je suis arrivé sur Ivan Cervantes et je l’ai suivi pendant un moment. Je pense que j’ai perdu une précieuse minute mais il m’a aidé à recalculer mes priorités pour le reste de l’étape. Je suis très content de ma troisième place ce soir, je suis maintenant quatrième au classement général, donc je dois rester 100% concentré sur chaque jour et chaque étape à partir de maintenant. »

José Leloir – Team manager Yamalube Yamaha Official Rally Team : « Ce fut une étape difficile, mais nous sommes heureux que tous nos pilotes soient encore dans le match pour la victoire. Ce n’était peut-être pas aussi humide qu’hier mais c’était vraiment chaud, avec des températures bien au-dessus de 40 degrés. Les conditions étaient chaudes et poussiéreuses. Rodney a roulé très fort pour terminer 10e. Nos pilotes ont tous fait un excellent travail jusqu’à présent. Ils ont fait un départ bien calculé et prudent car la course ressemble à un très dur Dakar. Nous sommes satisfaits de la façon dont les choses vont, mais bien sûr, il y a encore beaucoup de chemin à parcourir. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*