Les six ‘magnifiques’ prêts pour la finale du WTCR à Sotchi

Six pilotes demeurent en lice mathématiquement pour le titre WTCR 2021 alors que la quatrième édition du WTCR – FIA World Touring Car Cup s’apprête à atteindre son apogée sur le Sochi Autodrom en Russie ce week-end (26-28 novembre).

Yann Ehrlacher, le champion en titre du WTCR après son titre décroché en 2020 pour Cyan Racing Lynk & Co, est en tête du classement provisoire avec 36 points d’avance en tant que Goodyear #FollowTheLeader. Mais avec un maximum de 60 unités en jeu lors de la course inaugurale WTCR VTB Race of Russia, l’issue est loin d’être réglée à deux courses de la fin. Frédéric Vervisch (Comtoyou Team Audi Sport) et Esteban Guerrieri (ALL-INKL.COM Münnich Motorsport) comptent respectivement 36 et 37 points de retard sur Ehrlacher, tandis que Santiago Urrutia (Lynk & Co) et Yvan Muller (Lynk & Co), l’oncle d’Ehrlacher qui a remporté quatre fois le titre de la FIA World Touring Car Cup, sont également en lice.

Jean-Karl Vernay n’est pas non plus hors course, mais avec 55 points de retard sur Ehrlacher, le pilote de l’Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team aura fort à faire pour remporter le titre. Néanmoins, l’écart entre le deuxième et le sixième n’est que de 19 points. Gabriele Tarquini, actuellement 12ème au classement provisoire, peut terminer deuxième.

Pour Tarquini (BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse), le premier roi de la WTCR en 2018, la WTCR VTB Race of Russia marque la fin d’une époque, la légende italienne ayant annoncé à la veille de sa manche locale de la série plus tôt ce mois-ci que la campagne actuelle sera sa dernière en tant que pilote à plein temps. Cependant, l’ascension du pilote de 59 ans, de la 11ème place sur la grille de départ à la 5ème place dans la course 2 à l’Adria International Raceway, a prouvé qu’il ne ralentira pas pour autant.

Après avoir remporté le Trophée WTCR pour les pilotes indépendants lors de la WTCR Race of Italy, Gilles Magnus se concentre sur le titre de pilote junior FIA WTCR à Sotchi, bien que Luca Engstler puisse encore s’opposer au talentueux pilote soutenu par la fédération belge. Magnus peut également aider Comtoyou Team Audi Sport à empêcher Cyan Racing Lynk & Co de remporter le championnat équipes pour la troisième fois.

Néstor Girolami se rendra en Russie après avoir remporté une course d’endurance TCR South America à Buenos Aires le week-end dernier, où Guerrieri et Tom Coronel (Comtoyou DHL Team Audi Sport) étaient également en action. Mikel Azcona (Zengő Motorsport), quant à lui, sera également dans une bonne dynamique après sa triple victoire dans la finale du TCR Espagne au volant d’une CUPRA Leon Competión.

Azcona est neuvième au classement provisoire du WTCR après 14 courses, à neuf points de Norbert Michelisz, septième, et à cinq unités de Thed Björk. Avec Bence Boldizs, Rob Huff et Tiago Monteiro, ils chercheront tous à marquer des points lors de la finale de la saison.

Construit pour accueillir le Grand Prix de Russie de F1 depuis 2014, l’Autodrom de Sotchi, long de 5.858 kilomètres, est nouveau pour la majeure partie des pilotes de la grille WTCR, bien que Jordi Gené, Attila Tassi et Vernay aient tous déjà couru sur le circuit, Gené ayant remporté le premier de ses deux succès en TCR International en 2015. Urrutia et Nathanaël Berthon ont pour leur part couru en monoplace à Sotchi par le passé.

LES ESSENTIELS DE LA WTCR RACE OF RUSSIA
Manches : 15 et 16 sur 16
Date : 26-28 novembre
Lieu : Autodrome de Sochi
Adresse : 26, rue Triumfalnaya, Sochi 354340, district d’Adler, Sochi
Longueur de la piste : 5.858 kilomètres
Distance de la course 1 : 9 tours (52.632 kilomètres)
Distance de la course 2 : 11 tours (64.328 kilomètres)
Record du tour de qualification WTCR : À établir
Record du tour en course WTCR : À établir

DESCRIPTION DE L’ÉVÉNEMENT
Basé autour du parc olympique de Sotchi qui a accueilli les Jeux olympiques d’hiver de 2014, l’Autodrom de Sotchi est un circuit permanent de 5,848 kilomètres qui a accueilli le premier Grand Prix de Formule 1 de Russie en 2014. Œuvre de l’architecte Hermann Tilke, l’Autodrom de Sochi a accueilli la série internationale TCR par le passé et amènera les courses WTCR en Russie pour la première fois en tant que cadre de la finale de la saison 2021, fin novembre. Les pilotes actuels du WTCR, Jordi Gené, Attila Tassi et Jean-Karl Vernay, ont tous couru à Sochi, Gené y ayant remporté le premier des deux comptoirs du TCR International en 2015.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*