ROAR : Des performances prometteuses pour les équipes Ligier qui découvraient la Ligier JS P320

Coup d’envoi de la saison sportive sur le circuit de Daytona aux Etats-Unis. En IMSA WeatherTech SportsCar Championship d’abord avec le ROAR, les essais officiels de la mythique course des 24 Heures de Daytona qui se déroulera le week-end prochain, les 30-31 janvier 2021. En piste, six Ligier : cinq Ligier JS P320 et une Ligier JS P217 participent aux quatre séances d’essais et à la course qualificative qui déterminera la grille de départ des 24 Heures de Daytona. L’objectif des équipes est clair : découvrir la Ligier JS P320 et permettre aux pilotes de se familiariser avec ce nouveau bolide qui fait ses débuts dans le championnat américain. Lors des deux dernières séances d’essais, les Ligier JS P320 signent les trois meilleurs temps. Pour la course qualificative, la pluie s’invite et la plupart des équipes Ligier décident de jouer la sécurité en ne participant pas ou en abrégeant la séance. Juste le temps pour la #38 de Performance Tech Motorsports et la #33 de Sean Creech Motorsport de démontrer leur performance en caracolant en tête pendant plus d’un tiers de la course. Très belle performance également de la Ligier JS P320 #54 de CORE Autosport qui finit la course troisième. La Ligier JS P217 #51 de Rick Ware Racing et Eurasia Motorsport termine huitième de la catégorie.

Autre événement du week-end la première course de l’IMSA Prototype Challenge avec une belle deuxième place pour la Ligier JS P320 #54 de MLT Motorsports et la victoire de la catégorie P3-2 pour la Ligier JS P3 #60 de Wulver Racing.

ROAR : Belles performances des Ligier JS P320
Au programme du ROAR : quatre séances d’essais libres et pour la première fois une course qualificative pour déterminer la grille de départ des 24 Heures de Daytona qui auront lieu le week-end prochain.

En LMP3, cinq Ligier JS P320 engagées par quatre équipes différentes se lancent dans le championnat. C’est en effet la première année que les LMP3 sont acceptées en IMSA WeatherTech SportsCar Championship. Les quatre équipes sont sur un pied d’égalité : c’est la première fois qu’elles roulent en compétition avec la Ligier JS P320. Mais deux équipes, Performance Tech Motorsports et Sean Creech Motorsport, connaissent déjà la catégorie LMP3 pour avoir roulé en IMSA Prototype Challenge. Pour CORE Autosport et Riley Motorsports c’est une première en LMP3.

Face à elles, une équipe et un équipage redoutable, Moritz Kranz et Laurents Hörr sur la Duqueine 08 de Mülhner Motorsports, qui ont déjà participé à une saison complète en Europe avec la LMP3 nouvelle génération.

Si les équipes Ligier commencent timidement elles s’améliorent au fil des sessions et signent les trois meilleurs temps des deux dernières séances d’essais libres avec la CORE Autosport #54 et l’équipage Jon Bennett / George Kurtz / Colin Braun / Matt McMurry en tête de la séance 3 et la Riley Motorsports #74 avec Gar Robinson et Spencer Pigot en tête de la séance Lors de la course qualificative de 1h40 dimanche 24 janvier, les voitures s’élancent sur une piste détrempée qui ne commencera à sécher qu’à mi-course. Certaines équipes décident de ne pas participer à l’épreuve ou de ne sortir que pour quelques tours pour finir leur préparation en vue de la course de 24 heures. C’est le cas de Riley Motorsports et de Performance Tech Motorsports. Chez Riley Motorsports, seule la Ligier JS P320 #91 de Jim Cox et Dylan Murry participe au début de la course avant de rentrer aux stands pour s’entraîner aux changements de freins. 4.

Parti en deuxième position, Rasmus Lindh, jeune pilote de 19 ans, s’empare de la tête au volant de la #38 de Performance Tech Motorsports et démontre au reste du plateau de quoi il est capable avant d’être appelé aux stands.

« C’était vraiment la jungle en piste, commente le Team Principal Brent O’Neill. Les pilotes courraient comme si c’était la dernière heure d’une course de 24 heures, et non pas la course qualificative. Rasmus a été très malin et est remonté jusqu’à la première place quand j’ai décidé que le risque n’en valait pas la chandelle. Nous devons être à notre meilleur niveau pour le week-end prochain, et tout accident serait un revers majeur. Certains concurrents nous ont suivis et je pense que nous serons tous dans une bien meilleure situation le week-end prochain quand nous nous élancerons contre la montre. »

Au volant de la Ligier JS P320 #33 de Sean Creech Motorsport, Lance Wilsey s’élance de la cinquième position et perd du temps dans le trafic. Après un très beau relais il passe le volant à João Barbosa qui prend rapidement la tête de la course. Avec une avance considérable sur ses concurrents, la victoire était à portée de main jusqu’à ce qu’un problème de pompe à essence force l’équipe à rentrer aux stands.

Très beau départ et relais du pilote gentleman Jon Bennet au volant de la Ligier JS P320 #54 de CORE Autosport. En tête de la catégorie pendant quelques tours, Jon passe le volant à George Kurtz qui termine la course et se qualifie en troisième position pour les 24 Heures de Daytona.

En LMP2, Eurasia Motorsport et Rick Ware Racing ont signé une belle performance au volant de la Ligier JS P217 #51. L’équipe réalise le cinquième meilleur temps de la séance d’essais qualificatifs samedi 23 janvier. Un niveau confirmé pendant la course qualificative le dimanche durant laquelle Cody Ware et Salih Yoluç se sont battus dans le top 5 avant de terminer la course huitièmes de la catégorie.

Des performances prometteuses pour la course des 24 Heures de Daytona qui aura lieu les 30-31 janvier prochains.

IMSA Prototype Challenge : Deuxième place avec la Ligier JS P320 #54 de MLT Motorsports et victoire pour la Ligier JS P3 #60 de Wulver Racing

Ce week-end avait également lieu la première manche du championnat IMSA Prototype Challenge (IPC) avec des LMP3 nouvelle génération et ancienne génération. En piste, un plateau conséquent de 19 voitures avec sept Ligier JS P320 dans la catégorie P3-1 et deux Ligier JS P3 en P3-2.

Pour les équipes Ligier, c’est une première au volant de la Ligier JS P320. Parmi la concurrence, l’équipage de Mülhner Motorsports avec Moritz Krantz et Laurents Hörr joue sur les deux tableaux et engage également une voiture en IPC, la Duqueine 08 #21. Les équipes Ligier vont devoir découvrir et s’approprier la Ligier JS P320 rapidement pour battre cet équipage rodé.

Après deux séances d’essais et les qualifications, place à la course d’1h45 samedi. Une course perturbée dès le deuxième virage avec un incident impliquant cinq voitures.

Partie en sixième position, la Ligier JS P320 #54 de MLT Motorsports réalise une très belle course et termine en deuxième position. Une performance remarquable pour l’équipe qui a pris livraison de sa voiture seulement une semaine avant la course ! Pour ses débuts dans le championnat Josh Sarchett impressionne le plateau aux côtés de Dakota Dickerson qui avait terminé Vice-Champion en 2020 avec la Ligier JS P3 #54 de MLT Motorsports.

La Ligier JS P320 #6 de Performance Tech Motorsports fait également parler d’elle. Parti troisième, Dan Goldburg met rapidement la pression sur les deux voitures de tête. Quatre minutes après le démarrage de la course, il est déjà deuxième et continue d’attaquer avant d’être stoppé par un problème mécanique au niveau de l’accélérateur. La #6 termine dans le mur de pneus mais heureusement le pilote est indemne. Un coup dur pour l’équipe qui pouvait rafler la mise dès Daytona.

Andretti Autosport pour ses débuts dans la catégorie avec Jarett Andretti et Tristan Herbert au volant de la Ligier JS P320 #18 termine quatrième. Une première course très prometteuse pour l’équipe qui n’a pu totalement esquiver l’incident du premier tour.

Dans la catégorie P3-2, l’équipage Bruce Hamilton / Tonis Kasemets aux commandes de la Ligier JS P3 #60 remporte la victoire haut la main et réalise une course remarquable, terminant septième au général. « C’était une course dans la course, commente Tonis. Nous devions seulement battre les concurrents de notre catégorie mais nous voulions quand même faire de notre mieux et nous avons dépassé nos limites. »

Rendez-vous pour la deuxième manche de la saison les 17-20 mars Sebring.

Elsa Nicolet,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*