Dakar Moto : Xavier de Soultrait, un nouveau départ

La vilaine cicatrice qui orne son poignet droit n’est plus qu’un mauvais souvenir. Celui d’un abandon en pleine ascension. Il y a deux ans, Xavier De Soultrait avait terminé le Dakar en septième position, avec sous la ceinture une victoire d’étape. Parti en janvier dernier pour jouer le podium final, le pilote de Moulins a malheureusement dû jeter l’éponge dès la quatrième étape, avec le nerf radian du poignet coupé à 80%. De cette mésaventure, Xavier garde aussi une sensibilité accrue au froid. « J’ai totalement récupéré les mouvements de la main grâce à un gros boulot avec mon kiné, mais c’est vrai que je crains désormais un peu plus le froid. Il faudra que je mette de gros gants en partant le matin. »

Si l’ancien coéquipier d’Adrien Van Beveren est prêt à tout donner, c’est aussi parce qu’il roule aujourd’hui l’esprit libéré, désormais sous les couleurs d’Husqvarna : « Je n’ai jamais été du genre à tout remettre en cause. Je fais même plutôt partie de ceux qui n’aiment guère le changement. Finalement, j’ai réalisé cette année que ça pouvait être une super idée. J’ai pris mon courage à deux mains, j’ai sollicité mes partenaires et ils m’ont suivi. Cette nouvelle situation m’a épanoui. Je suis bien dans mes pompes et j’ai augmenté mon niveau. »

Avec sa 450 Rally, Xavier De Soultrait dit se régaler, d’autant que le service course autrichien suit le Français de près. « Cette année j’ai gagné une course en Turquie, et même si je n’ai pas fait une super performance en Andalousie à cause d’une erreur le deuxième jour, j’ai très bien roulé, avec un très bon rythme. »

Pour son huitième Dakar, le pilote de Moulins ne se fixe d’autre objectif que de donner le meilleur de lui-même. Avec bien évidemment dans un coin de la tête le rêve d’un podium.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*