L’Arabie Saoudite suspend ses vols internationaux !

L’Arabie Saoudite a suspendu dimanche tous les vols internationaux de passagers pendant une semaine en réponse à une nouvelle souche du coronavirus. L’entrée du Royaume par les ports terrestres et maritimes a également été suspendue et cette période peut être prolongée d’une semaine de plus. Cette mesure mettrait en péril la réalisation de l’édition 2021 du rallye Dakar, qui doit se disputer du 3 au 15 janvier.

Route de Dakar 2021
Selon l’Agence de presse saoudienne (SPA), les décisions ont été prises en réponse à l’apparition d’une nouvelle souche puissante du virus au Royaume-Uni et dans d’autres pays européens. Cependant, certains vols seront autorisés dans des circonstances exceptionnelles.
Toute personne revenant au Royaume depuis des pays européens ou des pays à haut risque après le 8 décembre doit être en quarantaine pendant deux semaines à compter de la date de son arrivée. Ils doivent également subir un test COVID-19 pendant leur période d’auto-isolement et répéter le test tous les cinq jours.

Toute personne qui est revenue ou qui a transitée par un pays européen ou à haut risque au cours des trois derniers mois doit aussi être soumise au test.

Nouvelles arabes
« L’Arabie Saoudite suspend tous les vols internationaux de passagers pendant une semaine « , a intitulé le portail Arab News.
Le mouvement de marchandises, de produits de base et de chaînes d’approvisionnement de pays où le virus muté n’est pas apparu continuera comme d’habitude. Ces restrictions de voyage seront examinées conformément aux développements liés au coronavirus.
Les véhicules des concurrents du rallye de Dakar sont déjà à Jeddah, d’où la course va partir. Cependant, les pilotes, les mécaniciens et les organisateurs avaient prévu leur voyage cette semaine. Les organisateurs du test devraient se prononcer sur le sujet dans les prochaines heures.

CAMPAGNE DE VACCINATION COMMENCÉE
Jeudi de la semaine dernière, l’Arabie Saoudite a lancé sa campagne de vaccination contre la COVID-19, avec son ministre de la Santé Tawfiq al Rabiah, le premier à recevoir le vaccin Pfizer-BioNTech. « Aujourd’hui est le début de la fin de la crise du coronavirus « , a déclaré le fonctionnaire après avoir été vacciné, expliquant que tous les citoyens et résidents recevront le vaccin gratuitement et installeront des « centres de vaccination dans toutes les régions du royaume ».

Selon le ministère saoudien de la Santé, plus de 150.000 personnes se sont déjà enregistrées pour être inoculées depuis qu’une application a été mise en service mardi.

L’Arabie saoudite, avec une population d’environ 34 millions d’habitants, a enregistré jusqu’à présent plus de 360.000 contagions ainsi que quelque 6.000 victimes mortelles.

La semaine dernière, le royaume a commencé à lever les restrictions adoptées au début de la pandémie en mai et depuis, il n’y avait plus de vestiges d’un rebond ou d’une deuxième vague de contagions.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*