ELMS LMP2: Bilan d’une saison riche !

Avec 15 voitures engagées en 2020 le plateau LMP2 European Le Mans Series était un des plus fournis au monde en Le Mans Prototype, hormis celui des 24 Heures du Mans qui comptait 24 auto pour la 88ème édition.

Suite à la pandémie de Covid-19, le lancement de la saison ELMS 2020 a été décalé au mois de juillet. La saison a également été réduite à cinq courses au lieu de six sur les circuits du Castellet, de Spa-Francorchamps, Barcelone, Monza et Portimão.

Cependant, une modification est survenue en pleine saison avec l’annulation de la course de Barcelone à cause des restrictions de voyage imposées par le gouvernement. Ainsi, et pour la première fois en ELMS, un circuit a accueilli deux évènements la même saison avec la course du Castellet 240 qui a fait office de manche 3.

Cette saison a été dominée par l’Oreca 07 #22 de United Autosports, pilotée par Filipe Albuquerque et Phil Hanson. Le duo anglo-portugais a décroché cinq podiums dont trois victoires et quatre pôles position sur cinq. Ils ont ainsi remporté le titre de champions ELMS venant s’ajouter à leur titre conquis en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA et à leur victoire aux 24 Heures du Mans. United Autosports et ses deux pilotes sont les seuls à remporter ces titres lors d’une même saison.

Un équipage 100% féminin participait également à cette saison en LMP2 avec Katherine Legge, Tatiana Calderon et Sophia Flörsh au volant de l’Oreca #50 de Richard Mille Racing Team. Un accident durant les tests officiels a mis un terme à la saison de Katherine Legge qui a été remplacée par Beitske Visser sur quatre des cinq manches.

Retour en chiffres sur la saison 2020 de la catégorie LMP2 :
– 15 voitures étaient engagées sur toute la saison 2020 : 13 Oreca 07, 1 Ligier JSP217 et une Aurus 01.
– 46 pilotes, venant de 18 pays du monde entier ont pris part à au moins une course au cours de la saison.
– 11 français, 6 britanniques, 4 suisses, 3 danois, 3 russes, 3 hollandais, 2 américains, 2 italiens, 1 portugais, 1 mexicain, 1 suédois, 1 autrichien, 1 polonais, 1 australien, 1 allemand, 1 indien et 1 brésilien.
– Filipe Albuquerque a décroché quatre pôles position sur cinq avec l’Oreca 07 #22 de United Autosports. Lors de la cinquième manche, Job Van Uitert a été le plus véloce au volant de l’Oreca #32 de l’équipe anglo-américaine.
– Les manches 2, 3 et 4 ont été remportées par l’équipe en pole position. Lors de la manche 1, la #22 de United Autosports était en pole mais les lauriers sont revenus à la voiture sœur, la #32. Lors de la manche 5, l’Oreca #32 était en pole et c’est l’Aurus 01 #26 de G-Drive Racing qui a décroché la victoire.
– Sur les 15 voitures engagées à la saison, sept ont marqué un podium : 5 pour la #22 de United Autosports, 3 pour la #26 G-Drive Racing, 2 pour la #32 de United Autosports et la #39 de Graff et enfin l’Oreca #20 de High Class Racing, la #30 de Duqueine Team et la #31 de Panis Racing ont chacune décroché un podium.
– United Autosports a remporté son premier titre LMP2 cette saison en ELMS.
– Trois records du tour en course ont été battus cette année. Lors des 4 Heures du Castellet avec Nick De Vries (Aurus 01 #26 de G-Drive Racing) qui effectue un tour en 1m40.139. Puis à Monza (1’39 »988 – 217.3km/h) et à Portimão (1’29 »670 – 186.8km/h) par Mikkel Jensen, toujours au volant de l’Aurus 01 de G-Drive Racing.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*