Bruno Cosin est parti…

Visage emblématique de la Coupe de France Renault, Bruno Cosin en a été un des grands animateurs durant plusieurs décennies. Il avait même un logo tatoué dans son cœur, celui qui a lâché après des mois voire des années de lutte contre la maladie !

Il est parti cette nuit au paradis des anges pour y retrouver son ami Christian Delpech avec lequel, il avait créé la structure albigeoise « Pole Position ».

Âgé de 60 ans, ce trublion, ce guerrier, cette grande gueule aux yeux bleus acier que tout le monde aimait par son côté marginal, convivial, festif… ce grand passionné… nous quitte en laissant derrière sa fille Charlotte pour laquelle il avait une immense fierté et admiration pour sa ligne de vie.

Bruno laisse un grand vide auprès de ceux et celles qui l’ont côtoyé sans parler de l’ASA Armagnac-Bigorre auprès de laquelle il était licencié. Avant le lancement de l’année 2020, il s’était empressé d’y prendre sa licence avec la ferme intention de disputer quelques courses cette saison en Whelen Nascar. En parlant de Nascar, la discipline américaine, Bruno en rêvait et s’y voyait… il espérait s’envoler un jour ou l’autre vers les États-Unis ! Il s’est effacé ce matin vers d’autres cieux pour reposer en paix après une vie bien remplie à l’âge de 60 ans.

A Charlotte, à Corinne, à sa compagne, à sa famille, à Benjamin Diaz, à ses proches, à ses amis, ‘mfe-live’ présente ses sincères condoléances et partage leur peine.

Ses obsèques se tiendront le lundi 17 août à 14h15 à Terssac (Tarn) aux portes d’Albi.

Il repose au Funérarium de Caussel à Albi, Salon Goya.

Marie-France Estenave

Photo Bruno Cosin et le patron de Pole Position, Benjamin Diaz, neveu de Christian Delpech.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*