F4: Prestation remarquable d’Isack Hadjar à Lédenon

Isack Kadjar © KSP

Sur le circuit très vallonné de Lédenon qu’il découvrait, Isack Hadjar a parfaitement mis en pratique sa vision de la compétition. Avec une maturité étonnante pour un jeune pilote de 14 ans, il s’est montré capable de suivre une stratégie très réfléchie pour tirer parti d’une épreuve qui ne s’était pas engagée en sa faveur.

Redoutable attaquant quand les circonstances le permettaient, il a réussi à retourner la situation à son avantage pour conclure sur la 2ème marche du podium final. Du beau travail !

Situé dans le Gard à quelques kilomètres de Nîmes, le circuit de Lédenon possède les plus fortes déclivités de la saison. Fréquemment comparé à de véritables montagnes russes, le tracé de 3,156 km est connu pour ses nombreux virages à l’aveugle que l’on découvre au dernier moment. L’autre point important à retenir concerne la difficulté à effectuer des dépassements entre des monoplaces monotypes aux performances très proches. Disputé pendant le premier week-end de juillet sous une forte chaleur, ce 4e rendez-vous du Championnat de France F4 s’annonçait complexe.

Légère déception sous le chrono
Isack s’est d’abord appliqué à comprendre les spécificités de Lédenon durant les essais libres. Il affichait une bonne progression lors des essais qualificatifs et ses temps étaient très proches des meilleurs, mais il ne se satisfaisait guère de sa 7ème position. Samedi matin, la première course confirmait qu’il n’était pas simple de doubler sur le tracé nîmois. Malgré des temps au tour très convaincants, Isack ne pouvait que conserver sa 7ème place. Il élaborait alors avec Malo Olivier, l’instructeur de la FFSA Academy, et les techniciens un plan de bataille à plus long terme.

Améliorant encore sa vitesse samedi après-midi dans la course 2, Isack restait cependant bloqué derrière le 3ème et renonçait à tenter une manœuvre de dépassement présentant des risques importants pour un bénéfice minime. Ce choix assumé lui permettait de continuer à ménager ses pneumatiques en vue de la dernière course.

Stratégie payante en course 3
Dimanche matin, Isack savait que le moment était venu de passer à l’attaque en exploitant l’avantage qu’il s’était patiemment construit en préservant ses gommes. Bondissant dès l’extinction des feux, il doublait très rapidement deux concurrents. Le leader, l’Américain Hays s’était déjà envolé vers la victoire, mais Isack avait son mot à dire dans la bataille finale. Alors qu’un groupe serré s’était formé pour la 2ème place, Isack évitait un accrochage devant lui et saisissait sa chance de gagner encore deux places. Il attaquait ensuite le 3ème qui répliquait. Isack accentuait la pression et atteignait son but lors d’un ultime dépassement dans le dernier tour, à quelques virages de l’arrivée.

« Je n’ai pas gagné comme à Spa-Francorchamps, mais cette 2ème position me procure plus de satisfaction car j’ai été la chercher dans une interminable bataille dès le début de la course », déclarait Isack. « En partant septième, il a vraiment fallu se battre pour aller décrocher ce résultat et réussir plusieurs dépassements, ce qui n’est pas facile du tout à Lédenon. On a bien travaillé avec la FFSA Academy et le set-up que l’on a défini était parfaitement adapté aux conditions de piste. Je considère que j’ai réussi ma meilleure course, à ce jour… »

Après sa victoire en Belgique, Isack confirme sa montée en puissance sur un nouveau circuit. Grâce à sa très belle prestation, il a réduit l’écart avec la 3e place du Championnat de 21 à 9 points seulement. Il est désormais le plus jeune pilote à pointer dans le premier groupe du classement provisoire. Les prochaines étapes du Championnat de France risquent d’être passionnantes.

Isack remercie son coach Pierre Sancinéa, ses partenaires SportOne, John Dalia et GeFi assurance, la FFSA Academy et Winfield Racing School. La prochaine course aura lieu après la pause estivale non loin de Budapest sur le Hungaroring, du 6 au 8 septembre.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*