San Juan de Marcona a accueilli la quatrième étape du Dakar 2018

© DR

– La ville est baignée par l’océan Pacifique et est une destination de choix pour les activités d’écotourisme et d’aventure.

– L’exceptionnel cuatrimotista Alexis Hernández a obtenu la troisième place dans les dunes exigeantes de la région d’Ica.

 

– La foire gastronomique ‘Perú, Mucho Gusto’ ouvrira demain dans la ville de Puno en prélude aux derniers jours de la course au Pérou.

La ville portuaire de San Juan de Marcona a accueilli les participants du rallye Dakar 2018. La course, qui s’est déroulée sur un parcours entre désert et l’océan permis aux pilotes de montrer leur savoir-faire et faire vibrer les supporters avec le rugissement de leurs moteurs.

Parmi les pilotes les plus remarquables de cette édition, Stéphane Peterhansel, qui détient le record absolu de victoires au Rallye Dakar avec 13 victoires, a remporté la quatrième étape. Le pilote surnommé « M. Dakar », a battu son compatriote Sébastien Loeb et l’Espagnol Carlos Sainz dans l’étape San Juan de Marcona-San Juan de Marcona qui avait un parcours de 330 kilomètres.

En atteignant la ligne d’arrivée, Stéphane Peterhansel a déclaré: « c’était une nouvelle fois une superbe spéciale, compliquée, avec beaucoup de dunes. On a juste fait deux petites erreurs.On essaie de nes pas prendre trop risques ».

D’autre part, le Péruvien Alexis Hernández a remporté la troisième place dans la catégorie quad. Grâce à cela, le exceptionnel pilote a raccourci les distances et s’est classé troisième au classement général.

San Juan de Marcona, qui est situé tout près de Nasca, possède une grande richesse naturelle et se distingue par ses activités minières, commerciales et artisanales. Nous y trouvons la réserve de Punta San Juan et une grande variété d’animaux marins tels que les otaries et différents types d’oiseaux.

En outre, les visiteurs peuvent découvrir dans le désert les mystérieuses lignes de Nasca, géoglyphes anciens aux différentes formes et longueurs et dont le site a été classé par L’UNESCO comme patrimoine culturel de l’humanité. Mar

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*