WEC Shanghai: La gamme des pneus MICHELIN Endurance…

© DR

Une fois de plus cette année, les 6 Heures de Shanghai, avant-dernière épreuve de la saison FIA WEC 2017, pourront être décisives pour l’attribution des titres Constructeurs et Pilotes, dans toutes les catégories. Sous une météo prévue clémente, les choix des pneumatiques joueront un rôle clé pour le succès, alors que le règlement 2017 pousse les équipes à doubler les relais avec leurs pneumatiques.

 

Avec un ciel nuageux samedi et des éclaircies prévues pour dimanche, la température de l’air ne devrait pas dépasser la barre des 20°C en milieu de journée. Dans de telles conditions,  les équipes pourront mettre en œuvre des stratégies basées sur leurs objectifs sportifs, selon la température de la piste déterminée par le taux d’irradiation de l’asphalte.

D’un point de vue des pneumatiques, les 5 451 mètres du circuit dessiné par l’architecte allemand Hermann Tilke sont très exigeants. Le tracé est constitué d’une série de courtes lignes droites entrecoupées par des virages lents, ainsi que par deux lignes droites plus longues.

Fortes charges aérodynamiques, freinages violents et accélérations brutales : des sollicitations auxquelles les pneumatiques Michelin seront soumis en permanence, sur une surface particulièrement abrasive.

En dépit de ces facteurs usants, particulièrement à Shanghai, les équipes LM P1 et LM GTE Pro sont appelées par le règlement 2017 à réaliser des doubles relais, rendus possibles en toute sécurité par la constance des pneus Michelin.

« Le Circuit de Shanghai est le plus exigeant de la saison pour les pneumatiques en termes d’usure et de dégradation, à cause de l’abrasivité du revêtement », déclare Jérôme Mondain, le manager des programmes Endurance de Michelin. « Le profil du tracé, avec des virages en escargot, ajoute une difficulté supplémentaire puisque, avec un faible effet aérodynamique à basse vitesse, c’est aux pneus de fournir le grip nécessaire. Le plus grand défi de cette année pour Michelin est de réaliser des doubles relais, qui ont été rendus obligatoires par le règlement 2017. La gestion des pneus jouera une part importante dans la stratégie de course et la météo assez neutre devrait permettre aux équipes de faire des choix décalés. »

Pour les 6 Heures de Shanghai, Michelin met à disposition de ses partenaires des pneumatiques MEDIUM et HARD dans toutes les catégories. Des pneus WET et Full WET seront aussi disponibles en cas de pluie, ainsi que le pneu slick MICHELIN Hybride pour les LM P1, performant et polyvalent sur piste séchante.

LM P1 (31/71-18)
Les pneumatiques Michelin LM P1 sont disponibles en 3 gammes : slick, hybride et pluie.

Les pneus slick, à partir de cette année, se déclinent en SOFT, MEDIUM, HARD et HARD Plus.

Porsche LMP Team et Toyota Gazoo Racing disposent chacun de pneus dédiés, répondant aux exigences particulières de leur voiture.

Le pneu MICHELIN Hybride a substitué les pneumatiques intermédiaires pour la première fois en 2012. Son mélange de gommes révolutionnaire permet de rouler avec des pneus dépourvus de sculpture sur piste mouillée en train de sécher.

Enfin, les pneus pluie se déclinent en ‘Wet’ et ‘Full Wet’, selon le mélange des gommes utilisé pour la construction de la bande de roulement. La mission de ces pneumatiques est de rétablir le contact avec la piste, en éliminant la couche d’eau qui la recouvre en cas de forte pluie. Leur capacité d’évacuation de l’eau peut atteindre les 120 litres d’eau par seconde à haute vitesse.

Quantité allouée à Shanghai pour qualifications et course : 4 trains de pneus et 2 pneus de secours.

LM GTE (30/68-18 avant, 31/71-18 arrière)
Comme pour la catégorie LM P1, Michelin a introduit de nouveau cette année la définition de SOFT, MEDIUM et HARD pour les pneus slick.

Après un profond travail sur les mélanges de gommes, en LM GTE, Michelin a supprimé l’utilisation des pneus intermédiaires depuis le début des années 2010.

Comme dans la catégorie reine, les pneus pluie se déclinent en ‘Wet’ et ‘Full Wet’.

Dans le respect de la philosophie du Championnat, les voitures LM GTE AM seront chaussées des pneus Michelin qui équipaient les voitures Pro en 2016.

Quantité allouée à Shanghai pour qualifications et course : 4 trains de pneus et 2 pneus de secours.

Alessandro Barlozzi,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*