WEC Fuji après 4 heures: LMP2 et LMGTE Pro, c’est mouvementé!

Course mouvementée en LMP2 et LMGTE

Les principaux temps forts des deux troisième et quatrième heures de la septième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) 2017.

– Ces troisième et quatrième heures de course ont connu deux entrées en piste de la voiture de sécurité : tout d’abord à cause d’une météo difficile, puis à la suite d’une collision entre les ORECA (catégorie LMP2) de Mathias Beche (Vaillante Rebellion) et Jean-Eric Vergne (CEFC Manor TRS Racing).

– Lorsque la course est relancée, Nick Tandy devance les deux Toyota.
– Une petite seconde sépare les trois voitures, alors qu’approche la bataille finale des deux dernières heures de course.
– Jose Maria Lopez prend la tête, tandis que Kazuki Nakajima passe lui aussi la Porsche #1. Les deux Toyota mènent à nouveau la course.
– La Porsche 919 Hybrid #2 est quatrième, mais reléguée à un tour, en proie à des soucis de pneus sur le mouillé.
– Il semble donc que Brendon Hartley, Timo Bernhard et Earl Bamber devront attendre les 6 Heures de Shanghai pour être couronnés Champions du Monde.
– La catégorie LMP2 connaît elle aussi une course à rebondissements. Jean-Eric Vergne (CEFC Manor TRS Racing) hérite momentanément du commandement après une nouvelle salve de ravitaillements, mais le Français doit repasser à son tour par les stands juste avant que le drapeau vert ne relance la course.
– Vergne est ensuite impliqué dans un curieux incident : après avoir touché à plusieurs reprises la voiture du pilote francilien, Mathias Beche (ORECA Vaillante Rebellion #13) sort de la piste, provoquant ainsi une cinquième – et longue – intervention de la voiture de sécurité.
– L’ORECA #26 de G-Drive Racing prend alors la tête, avec au volant Roman Rusinov.
– Troisième, l’ORECA #31 de Nicolas Prost (Vaillante Rebellion) déloge le pilote russe lorsque le drapeau vert relance à nouveau la course.
– Ce dernier chute en cinquième position, juste avant la neutralisation Full Course Yellow provoquée par l’accident d’Andy Priaulx.
– L’ORECA #38 de Jackie Chan DC Racing, leader du classement général provisoire du Trophée Endurance FIA LMP2, est troisième.
– Coup de théâtre en LMGTE Pro : leader de la catégorie, la Porsche #92 est envoyée en tête-à-queue par Andy Priaulx, qui était sur le point de se dédoubler.
– Ce dernier sort dans le bac à gravier un tour plus tard au virage 1, provoquant un nouveau Full Course Yellow.
– La Porsche 911 RSR #91 de Frédéric Makowiecki récupère le leadership de la catégorie, mais se voit menacé par la Ferrari de James Calado (AF Corse).
– La Ferrari 488 GTE de Miguel Molina (Spirit of Race) est en tête de la catégorie LMGTE Am mais doit repousser les assauts de l’autre Ferrari de Matt Griffin (Clearwater Racing).
– Actuellement pilotée par Marvin Dienst, la Porsche #77 de Dempsey-Proton Racing est troisième.     

Sam Smith,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*