WTCC qualifs Chine: Pole à Ningbo pour Girolami

Nestor Girolami signe la pole position en Chine

Néstor Girolami a finalement décroché les honneurs que son talent mérite en décrochant la DHL Pole Position en WTCC sur le tout nouveau Ningbo International Speedpark en Chine. 

Maîtrisant des conditions de pistes compliquées après une pluie persistante sur les 4,015 km du tracé, le pilote du Polestar Cyan Racing a devancé la Honda Civic du Castrol Honda World Touring Car Team de Norbert Michelisz dans le shootout du top 5 en Q3, pour arracher la pole position pour la Course Principale de dimanche.

 

Ainsi, « Bebu » Girolami – qui a vécu une saison au plus haut échelon du supertourisme marqué par le manque de réussite – est devenu le 26e pilote à décrocher une pole position en WTCC, le sixième différent poleman cette saison, et le premier argentin depuis José Maria Lopez à se qualifier en tête du peloton, ce que son compatriote avait réussi en Chine en septembre dernier.

Et dans un jour de célébration pour Volvo Polestar, détenu par la compagnie chinoise Geely Automobile, Girolami s’est joint à ses équipiers Thed Björk et Nicky Catsburg pour remporter le WTCC MAC3 par équipe, pour la sixième fois cette saison.

« Wow, finalement », a commenté un Girolami ravi. « L’équipe a fait un travail fantastique. Il y a deux jours nous avons beaucoup testé pour résoudre mon problème, et les fameuses vibrations ont désormais disparu. Je suis tellement heureux, c’est bien pour ma confiance. Je suis ici pour me battre, pour aider mes équipiers et pour me battre pour Volvo pour le championnat. »

Dans le même temps, du côté des candidats au titre, Norbert Michelisz et Thed Björk se classaient deuxième et troisième en Q3, l’effort de Michelisz lui offrant l’opportunité de s’élancer de la première ligne sur la grille pour la quatrième fois consécutive.

Rob Huff se montrait le plus rapide des pilotes du WTCC Trophy en quatrième position, alors que Yann Ehrlacher, le neveu du quadruple champion du monde Yvan Muller, s’élancera de la pole avec la grille inversée pour la Course d’Ouverture, après que le jeune Français a décroché une importante 10e place en Q2. Malgré sa performance, Ehrlacher estime qu’il aurait pu aller plus vite.

« Nous avions la performance pour être plus rapides », a-t-il indiqué. « J’aurais préféré être P6 ou P7 et me battre pour une meilleure position, mais ce sera une belle opportunité d’accrocher un bon résultat lors de la Course d’Ouverture. »

Ehrlacher sera rejoint sur la première ligne par John Filippi, soutenu par OSCARO, et neuvième de Q2 au volant de sa Citroën C-Elysée du Sébastien Loeb Racing. Tom Chilton a signé le sixième meilleur temps suivi par Esteban Guerrieri et Nicky Catsburg. Ryo Michigami se classe 11e alors que l’Américain Kevin Gleason s’est hissé en Q2 pour la première fois en se classant 12ème. Les performances de Michigami ont été contrariées par un problème technique résultant en des soucis d’accélérateur.

Mehdi Bennani, un ancien vainqueur de la WTCC Race of China, n’a pu aller au-delà de Q1 après une séance difficile. Tom Coronel, Daniel Nagy et le revenant en WTCC Filipe de Souza suivaient ensuite alors que Zsolt Szabo, pour son second meeting en WTCC, n’a pu prendre à la séance en raison de problèmes mécaniques.

De ‘complètement perdu’ à P5, Tarquini brille pour son retour
Gabriele Tarquini, le champion du monde WTCC 2009, et vainqueur de 22 courses, a impressionné pour son retour en WTCC en tant que remplaçant du leader du championnat Tiago Monteiro. Absent du championnat depuis presque un an, Tarquini s’est très bien réacclimaté et s’est hissé en Q3 – après avoir signé le meilleur temps de Q2 -, où il a conclu avec le cinquième temps après une glissade dans l’herbe au volant de sa Honda Civic. « Après les dix premiers tours ce matin, j’étais complètement perdu et j’essayais de me souvenir comment piloter une voiture TC1 », explique le pilote italien. « Etre le plus rapide en Q2 était fantastique, mais cela a tourné à mon désavantage car j’étais le dernier en piste en Q3 et il a commencé à pleuvoir fort juste quand j’ai commencé mon tour. J’ai fait une erreur au premier virage et j’ai attaqué fort pour essayer de refaire le temps perdu, et j’ai fini avec le cinquième chrono. Cela reste un bon résultat et je suis en bonne position pour aider l’équipe et Norbi [Michelisz] demain et faire le meilleur boulot possible pour Tiago. »

Les pilotes du WTCC soutienne la campagne #GoTiago18
Avant de rentrer en piste, les pilotes du WTCC en Chine se sont joints pour montrer leur soutien au leader du championnat Tiago Monteiro, qui a dû faire l’impasse sur ce meeting pour raisons médicales suite à son accident en test à Barcelone le mois dernier. Les voitures porteront toutes un autocollant #GoTiago18.

A venir
La WTCC Race of China présentera deux courses dimanche, la Course d’Ouverture plus courte et la plus longue Course Principale, qui distribue davantage de points. La Course d’Ouverture de 13 tours s’élancera à 14h30 heure locale alors que la Course Principale, longue de 16 tours, partira à 10h30. En plus d’une couverture TV mondiale étendue, la WTCC Race of China bénéficiera d’un important live streaming dans le pays sur Tencent, LeTV et PPTV en coopération avex XiaoMi et DouyouTV.

Richard Rodgers,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*