Porsche Cup Paul Ricard: Une finale pour l’histoire

© Alexis Gouré

Au terme de sa quatrième saison d’exploitation, la Porsche 911 GT3 Cup introduite sur les circuits français en 2014 va laisser la place à une évolution dès l’année prochaine. Qui succèdera à Côme Ledogar, Maxime Jousse et Mathieu Jaminet au palmarès de la Porsche Carrera Cup France ? Ils sont encore quatre à pouvoir prétendre au titre. Dans le Championnat B, Christophe Lapierre est parfaitement placé pour décrocher une cinquième couronne record, même si Nicolas Misslin et Roar Lindland sont en embuscade.

 

Lancée en 1987 en France avec la Porsche 944 Turbo Cup, la formule monotype de Porsche a permis à de nombreux pilotes venus d’horizons très différents de s’illustrer. Au palmarès, Christophe Bouchut a été titré après avoir gagné les 24 Heures du Mans et Tiago Monteiro a remporté le Championnat B avant de faire ses débuts en F1. Sur les dix derniers lauréats, quatre sont désormais des pilotes Porsche Motorsport : Patrick Pilet, Frédéric Makowiecki, Kévin Estre et Mathieu Jaminet.

Ils sont aujourd’hui quatre à rêver d’un tel destin. Vainqueur de six des neuf courses déjà disputées cette année, Julien Andlauer (Martinet by Alméras) arrive au Castellet avec un avantage mathématique. Lui qui a fêté son dix-huitième anniversaire cette saison vient aussi de participer à l’opération internationale visant à entrer dans le Porsche Motorsport Junior Programme.

Julien Andlauer compte dix points d’avance sur Joffrey de Narda (Sébastien Loeb Racing). À 22 ans, le Lorrain boucle sa quatrième campagne dans la catégorie avec l’ambition de décrocher le titre. Vainqueur à Magny-Cours, il compte également sept podiums, dont une série en cours de cinq tops 3 consécutifs.

À 26 points, Florian Latorre (Martinet by Alméras) est toujours dans la course. Auteur des sept dernières pole positions, le Girondin a perdu du terrain à Barcelone après une série de cinq podiums de rang. Pour sa seconde saison en Porsche Carrera Cup France, il vise une première victoire dans la discipline.

Dernier prétendant au titre, Vincent Beltoise (Saintéloc) compte 40 points de retard sur le leader, avec 44 points à marquer en cas de carton plein lors des deux courses.

Ces quatre pilotes ne seront pas les seuls à vouloir briller lors de cette finale disputée sur le Circuit Paul Ricard. Les débutants Valentin Hasse-Clot (Sébastien Loeb Racing) et Ayhancan Güven (Attempto Racing) se sont largement distingués en Espagne avec une victoire pour le Français et deux podiums pour le Turc. Ils seront encore de redoutables candidats pour décrocher des trophées. Lucile Cypriano (Racing Technology) et Enzo Samon (Saintéloc) auront aussi leur mot à dire lors de cette dernière manche.

Dans le Championnat B, ils sont trois à pouvoir encore être sacrés. Déjà titré à quatre reprises ces cinq dernières années, Christophe Lapierre (Sébastien Loeb Racing) aura une première occasion de faire mieux qu’Henry Hassid, Champion B quatre fois entre 2007 et 2011. À domicile, il a treize points à défendre sur son équipier Roar Lindland (Sébastien Loeb Racing) et vingt-six sur Nicolas Misslin (Martinet by Alméras), dont l’abandon lors de la seconde course de Barcelone lui coûte très cher. Ce match à trois sera arbitré par Egidio Perfetti (Mentos Racing), Thomas Nicolle (Tsunami RT) et Stéphane Denoual (Martinet by Alméras).

Cette dernière épreuve de la saison marquera aussi le retour du Turc Umit Ülkü (Toksport WRT), d’Howard Blank aux côtés de Yannick Mallegol (RMS), de Sylvain Noël (Racing Technology) et du Champion B 2003 Romain Bera (Team 85) chez les B et d’Alessio Rovera (Tsunami RT) chez les A.

En lever de rideau de cette finale, Porsche France et ses partenaires se tournent déjà vers 2018. Du 11 au 13 octobre, dix jeunes pilotes seront en lice sur le Circuit Paul Ricard pour devenir l’Espoir Porsche Carrera Cup France et succéder à Valentin Hasse-Clot. Le lauréat bénéficiera de dotations conséquentes destinées à le mener sur les grilles de départ de la saison à venir.

Dès l’an prochain, une nouvelle version de la Porsche 911 GT3 Cup sera alignée sur les circuits. Déjà à l’œuvre en Porsche Mobil 1 Supercup, elle se distingue par une définition aérodynamique évoluée et un moteur Flat 6 de 4,0 litres qui délivre 485 chevaux pour une masse totale de 1 200 kilogrammes.

Les deux courses seront à suivre en direct sur la page Facebook de la Porsche Carrera Cup France et les chronos de toutes les séances sont à retrouver en direct ici. Deux sessions d’essais libres sont au programme du vendredi. Essais qualificatifs le samedi dès 10h20, puis course 1 à 14h35. Le dimanche, les qualifications débuteront à 10h05, avant le dernier départ de la saison à 16h20.

Alexandre Stricher,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*