Clio Cup Paul Ricard: Les titres se jouent ce week-end

© DPPI

Dominateur durant tout l’été, Marc Guillot arrive au départ de l’ultime rendez-vous de la saison 2017 de Clio Cup France avec 48 points d’avance sur Benoît Castagné. Au total, cinq pilotes sont encore en lice pour décrocher un titre très convoité. Et si la catégorie réservée aux Juniors est d’ores et déjà promise à Dorian Guldenfels, les courses s’annoncent aussi très ouvertes chez les Gentlemen.

 

Privé de victoire durant le premier tiers de la saison, Marc Guillot (Milan Compétition) a réussi à inverser la tendance à partir de Spa-Francorchamps. Vainqueur en Belgique, puis deux fois à Dijon et encore à Magny-Cours, le lauréat de la Clio Cup France en 2012 et 2015 arrive dans le Var avec 48 points d’avance pour 94 points à marquer pendant le week end. Un nouveau succès l’assurerait d’un troisième.

Avec le décompte obligatoire avant le dernier meeting, ils sont encore cinq à être mathématiquement en lutte pour le titre.

Benoît Castagné (Raiwot Racing), déjà monté à deux reprises sur la plus haute marche du podium cette année, a marqué le pas à Magny-Cours, mais il reste encore parfaitement placé pour décrocher une première couronne.

Au troisième rang, Nicolas Milan (Milan Compétition) a passé la saison à courir après les points laissés par ses rivaux en manquant les courses de Nogaro. Avec cinq podiums, dont deux victoires à Pau et Magny-Cours, il est l’un des pilotes les plus en vue de cette seconde moitié de calendrier. Et comme Marc Guillot, il a déjà montré sa faculté à remporter des titres en 2009, 2010, 2011 et 2014…
        
Premier leader de la Clio Cup France grâce à deux victoires en début d’année, ThibautL Bossy (Team TB2S) n’a plus réussi à concrétiser malgré d’autres podiums à Pau et Dijon. Ses 88 points de retard seront bien difficiles à remonter, comme les 92 points de déficit de Jérémy Sarhy (Vic Team).

Sixième du classement général, Dorian Guldenfels (Raiwot Racing) est d’ores et déjà assuré du titre Juniors des moins de 22 ans. Vainqueur dans la catégorie à neuf reprises, il n’a laissé qu’une possibilité à ses concurrents de monter sur la première marche du podium et c’est Corentin Tierce (Tierce Racing) qui en a profité à Spa-Francorchamps, mais l’espoir peut sera au coeur de la lutte pour gagner une victoire sur cette ultime manche de la saison.

Chez les Gentlemen (plus de 40 ans), Mickael Carree (TC2M) a réussi à creuser un petit écart avant ce dernier rendez-vous. Plus régulièrement sur la plus haute marche du podium de la catégorie que ses rivaux avec cinq succès en dix départs, il compte 26 points d’avance sur Emmanuel Raffin (Autosport GP) et 39 points d’avance sur Stéphane Auriacombe (Tierce Racing).

Après deux sessions d’essais libres le vendredi 13 octobre, la première séance qualificative est programmée le samedi 14 octobre dès 9h50, avant la Course 1 à 15h35. Le lendemain, qualifications à 9h35 et Course 2 à 15h20.

Programme du meeting
Vendredi 13 octobre
11h20 – Essais libres 1 (30 minutes)
15h50 – Essais libres 2 (30 minutes)
Samedi 14 octobre
9h50 – Essais qualificatifs 1 (20 minutes)
15h35 – Course 1 (25 minutes + 1 tour)
Dimanche 15 octobre
9h35 – Essais qualificatifs 2 (20 minutes)
15h20 – Course 2 (25 minutes + 1 tour)

Marie-Hélène de Rabaudy,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*