Rallye du Maroc/FIM: Rivières en crues, course stoppée

Pablo Quintanilla © RallyZone

Samedi 7 octobre – Deuxième étape : Erfoud – Erfoud
Liaison : 14,18 km – Spéciale : 364,50 km – Liaison : 10,26 km – Total : 388,94 km

Pablo Quintanilla (Husqvarna), vainqueur de l’étape1, a pris le départ pour la spéciale 2 qui devait faire 364 km, sans compter avec les pluies qui se sont abattues sur la région durant la semaine après le passage de l’ouvreur.

 

Arrivé dans un premier oued (lit de rivière), Quintanilla fut submergé mais réussi à sortir de l’eau et à repartir après avoir ‘vidangé’, tandis que Sam Sunderland se blessait aux côtes et noyait sa KTM, tout comme Alessandro Botturi (Yamaha) qui resta bloqué dans la rivière et Loïc Minaudier qui ne put redémarrer sa KTM….

Plus tard, devant une autre rivière en crue, Joan Pedrero (Sherco) pris le risque de la franchir mais Matthias Walkner (KTM) et les autres pilotes refusèrent d’y entrer.… Plus loin, Pedrero dût faire demi-tour devant un autre oued insurmontable….

La course fut donc neutralisée et les pilotes durent rebrousser chemin afin de poursuivre, en convoi, le retour vers Erfoud.

Aujourd’hui donc, Pablo Quintanilla (Husqvarna) a perdu du temps, Sam Sunderland (KTM) n’a pu repartir et Paulo Gonçalves (Honda) s’est blessé à la main droite en chutant.

Pas de résultats pour le moment, ni de road book pour les concurrents qui doivent attendre que la voiture envoyée par l’organisation pour refaire une ‘vérification du tracé’ revienne avec les modifications.

Une dernière nouvelle : la première partie de la troisième spéciale est annulée (ESa) ainsi que la 4b de ce qye l’on appelle l’étape marathon en deux parties.

Judith Tomaselli,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*