WEC Cota: Troisième doublé de Porsche !

Podium scratch au Circuit des Amériques

A l’issue des 6 Heures du Circuit des Amériques, sixième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) 2017, Porsche LMP Team a poursuivi sur sa lancée victorieuse avec un troisième doublé consécutif. 

Au volant de la 919 Hybrid #2, Earl Bamber franchit la ligne d’arrivée avec 0’’276 seconde d’avance sur son compagnon d’écurie Nick Tandy (#1), signant ainsi, avec ses coéquipier Timo Bernhard et Brendon Hartley, sa quatrième victoire consécutive.

Le trio accroît encore son avance dans la course au titre mondial des pilotes, tout comme Porsche face à Toyota au classement des constructeurs.

Disputée dans des conditions météo difficiles (grosse chaleur et humidité très élevée), la course s’est transformée en une véritable guerre de stratégie, qui a vu le leadership de la course basculer d’une Porsche 919 Hybrid à l’autre.

La modification du règlement en 2017, qui a vu l’allocation de pneumatiques réduite de six à quatre trains pour les qualifications et la course, a conduit les équipes à devoir choisir le moment le plus opportun pour monter leurs pneus Michelin, en vue de doubles relais sous une température ambiante très chaude.

Après six heures de course en forme de bagarre ininterrompue, le sort de cette édition 2017 de Lone Star Le Mans a été scellé dans les derniers tours, lorsque Porsche décide de jouer la course d’équipe, autorisant Earl Bamber à doubler Nick Tandy dans la grande ligne droite des stands à 15 minutes du drapeau à damier.

Si Toyota termine troisième et quatrième, le constructeur japonais a affiché au Texas un rythme bien plus élevé que lors des manches les plus récentes du WEC 2017.

Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Stéphane Sarrazin montent sur la troisième marche du podium au volant de leur Toyota TS050 HYBRID #8, après avoir rivalisé avec les Porsche dans la première partie des six heures de course.

LMP2 : deuxième victoire consécutive de Signatech Alpine sur le Circuit des Amériques
Lauréate 2016 du Trophée Endurance FIA de la catégorie, Signatech Alpine Matmut double la mise en Amérique du Nord, avec une deuxième victoire de rang sur le Circuit des Amériques.

Nicolas Lapierre et Gustavo Menezes montent également sur la plus haute marche du podium texan pour la deuxième année consécutive. Seul Américain du plateau cette année, Gustavo Menezes était particulièrement heureux d’être à nouveau victorieux à domicile.

Mais les ‘Bleus’ ont connu une grosse frayeur en fin de course, lorsqu’il a fallu changer – à 12 minutes de l’arrivée ! – la partie arrière de leur Alpine A470.

Mais à ce moment, l’avance de Menezes était suffisante pour recevoir le drapeau à damier en vainqueur, devant les deux voitures du team Vaillante Rebellion.

Leaders du classement général provisoire 2017, Oliver Jarvis, Thomas Laurent et Ho-pin Tung (ORECA Jackie Chan DC Racing #38) terminent quatrièmes.

Fiona Miller,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*