Silk Way: Coup double pour Peter et van den Brink

Coup double pour Peterhansel/Cottret dans l'étape2

TCHEBOKSARY-UFA – ‘Piste principale pour Kazan’ : 785,63 km
PISTE : 100% piste (100% terre)     

Stéphane Peterhansel (Peugeot 3008DKR #106) et Martin van den Brink (Renault Sherpa #301) signent la victoire d’étape en catégorie autos et camions. Le Français et le Néerlandais en profitent pour s’installer en tête du classement général du Silk Way Rally dans leurs catégories respectives.

 

A retenir
– Autos : ‘Peter’ prend son relais
– T2 : Di Lallo sur sa lancée
– Camions : les meilleurs ennemis
– Demain : ‘Cap sur la rivière Tobol’

S.2 – TCHEBOKSARY – UFA – Déroulé de la spéciale
Autos : ‘Peter’ prend son relais

Deuxièmes en piste au départ de cette 2e spéciale longue de 157 kilomètres, Stéphane Peterhansel et Jean-Paul Cottret (Peugeot 3008DKR n°106) ont profité du travail d’ouverture de leurs équipiers Sébastien Loeb et Daniel Elena (Peugeot 3008DKR Maxi n°102) pour signer leur première victoire d’étape et s’emparer de la tête du général auto.

Encore fallait-il conserver les trajectoires sur ce tracé rendu particulièrement glissant par des averses importantes sur cette région de Bachkirie. Une défi parfaitement réussi par le trio Peugeot, qui signe un nouveau triplé, Despres (Peugeot 3008DKR n°100) deuxième à 1:47, devançant Loeb d’une seconde pour la deuxième place du jour. Tir groupé Peugeot également au général où Peterhansel (1er) et Despres (3e) ne sont séparés que de 3m32s.

L’Américain Bryce Menzies (Mini John Cooper Works #105) et le Chinois Han Wei (Geeley SMG Buggy #107) complètent le top 5, tant à l’étape qu’au général.

Deuxième acte dramatique, en revanche, pour le Saoudien Yazeed Al Rajhi (Mini John Cooper Works #101), victime d’une sortie de piste à 34 km de l’arrivée et qui concède plus de 2 heures suite à un embourbement.

Catégorie T2 en bref : Di Lallo sur sa lancée
Adrian Di Lallo n’est pas né… de la dernière pluie. Le pilote de l’Isuzu MU-X #135 a poursuivi sur sa lancée et conforte aujourd’hui son avantage en catégorie T2 réservée au véhicules plus proches de la série. L’Australien devance la Toyota Land Cruiser officielle du team Toyota Autobody du Japonais Akira Miura qui pointe à plus de 5 minutes au général. Le Kazakh Chernenkov (Nissan Patrol #136) s’empare, quant à lui, de la 3ème place tant à l’étape qu’au général.

Camions : les meilleurs ennemis
Martin van den Brink (Renault Sherpa #301) et Gerard De Rooy (Iveco 4×4 DRNL #302) se sont offert un duel distance sur cette 2 étape du Silk Way Rally.

Profitant de l’excès d’enthousiasme des Tatra de Kolomy et Loprais, mais également du Maz de Viazovich, tous trois partis à la faute sur cette spéciale particulièrement délicate à négocier, les deux pilotes néerlandais ont parfaitement tiré leur épingle du jeu. Et si van den Brink devance De Rooy de 2m04s à l’étape,  au général il ne compte que 13 secondes d’avance sur son ‘meilleur ennemi’ des Pays-Bas.

Le Kazakh Ardavicius (Iveco 4×4 DRNL #310) complète le podium du jour, juste devant les premiers Kamaz d’Anton Shibalov (#312) et Dmitry Sotnikov (#303).

Vainqueur de l’étape d’hier le Tchèque Martin Kolomy (Tatra #311) concède 11m30s et plonge à a 5ème place au général. Une broutille par rapport aux 56 minutes perdues par Siarhei Viazovich (Maz #304). Quant à Ales Loprais (Tatra #305), toujours signalé à l’arrêt au km 122 de la spéciale,  plus de deux heures après l’arrivée des premiers, il voit s’envoler déjà ses rêves de victoire finale….

Road Book
Demain : ‘Cap sur la rivière Tobol’

Cette 3ème étape (876 km) verra également la dernière spéciale (329,25 km) disputée sur le territoire russe avant le passage de frontière pour l’entrée au Kazakhstan et l’arrivée au bivouac de Kostanay. Après une nuit écourtée de 3 heures suite au passage de l’heure rallye de GMT+3 à GMT+6.

Au programme du jour : multitude de changements de directions souvent masqués par la végétation. Les co-pilotes devront rester extrêmement attentifs au road book et particulièrement précis sur leurs métrés. Et même si la spéciale comporte d’importants secteurs aussi rapides que techniques, ouvrir la piste ne sera toujours pas une sinécure….

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*