24H Series: IDEC Sport à Imola ce week-end

IDEC Sport à Imola ce week-end © DR

IDEC Sport se déplace en Italie sur la cinquième manche des 24H Series avec deux voitures: la Mercedes AMG GT3 et la Porsche 991 Cup. Les deux équipages vont tenter de briller lors des 12H d’Imola.

Les 24H du Mans sont encore présentes dans toutes les têtes de l’équipe IDEC SPORT tellement l’évènement fut intense. Mais il est temps pour les autres meetings de reprendre leurs droits.

Les 24H Séries se tiennent en Italie pour la seconde fois de la saison. Après le Mugello, l’écurie de Patrice Lafargue pose ses valises à Imola. Cité paisible d’Emilie-Romagne, Imola se met à vibrer aux sons des moteurs dès qu’un évènement vient animer le circuit Enzo et Dino Ferrari. Il faut dire que les tifosis ont l’habitude de voir débarquer de grands championnats puisque la F1 s’y produisait jusqu’en 2006.
 
Ce week-end, pas de monoplaces, mais des GT. Les 24H Series prennent leurs quartiers sur le tracé italien de 4,9 kilomètres du 30 juin au 1er juillet pour la cinquième manche du calendrier 2017. Patrice Lafargue et Paul Lafargue retrouvent Dimitri Enjalbert sur la Mercedes AMG GT3 #17 pendant que David Abramczyk, Romain Vozniak et Stéphane Adler seront au volant de la Porsche 991 Cup #75.
 
Après les essais du jeudi, les pilotes disposeront d’une heure pour se qualifier le vendredi 30 juin de 11h30 à 12h30. La course débutera ensuite à 15h, avant d’être interrompue à 19h. Les voitures gagneront le parc fermé et retrouveront les 15 virages de l’autodrome Enzo et Dino Ferrari le samedi 1er juillet à 11h. Tous les concurrents auront alors 8 heures pour limer le bitume et tenter de passer le drapeau à damier en tête.
 
Lors des quatre précédentes courses, la Mercedes AMG n’a vu qu’une fois la fin d’une épreuve, mais depuis le podium, puisque les soucis mécaniques ont été récurrents sur la #17. L’Italie sera peut être à nouveau le cadre d’un podium pour IDEC SPORT qui fera tout son possible pour répéter la performance réalisée au Mugello. L’équipage de la Porsche va tenter de continuer sur sa lancée puisqu’il était monté sur le podium de la classe SP2 au Paul Ricard.
 
Fabrice Thomazeau,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*