24 Heures du Mans: Toyota verrouille la première ligne provisoire

© DR

La Toyota TS050 #7 de Stéphane Sarrazin, Mike Conway et Kamui Kobayashi s’est installée en pole position mercredi soir, à l’issue de la séance de qualification 1. Elle a devancé la #8 de Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima de 0″638.

Toyota a déjà jeté toutes ses forces dans la bataille en plaçant deux de ses trois TS050 en première ligne des 24 Heures du Mans, mercredi soir sur le Circuit de la Sarthe.

Au volant de la #7, le Japonais Kamui Kobayashi, coéquipier du Français Stéphane Sarrazin et du Britannique Mike Conway, a établi en début de session un tour en 3’18″793 resté hors d’atteinte.

Après avoir perdu la course à six minutes de l’arrivée en 2016, la firme nippone a montré sa détermination à attaquer la course devant, samedi à 15h00, en hissant la #8 du Suisse Sébastien Buemi, du Britannique Anthony Davidson et du Japonais Kazuki Nakajima au deuxième rang, à 0″638.

Et seule l’une des deux Porsche 9193, des Néo-Zélandais Earl Bamber et Brendon Hartley et de l’Allemand Timo Bernhard a empêché la troisième machine nippone, de l’Argentin José Maria Lopez, du Japonais Yuji Kunimoto et du Français Nicolas Lapierre, de faire le triplé avec un tour à 0″917.

 La deuxième machine de Porsche, 18 fois victorieux dans la Sarthe et double tenant du titre, pilotée par le Suisse Neel Jani, l’Allemand André Lotterer et le Britannique Nick Tandy a refermé un Top 5 qui semble inaccessible pour la concurrence. L’Enso ByKolles de l’Autrichien Dominik Kraihamer, de l’Italien Marco Bonanomi et du Britannique Webb a en effet signé le sixième temps à 10″094 de la pole position provisoire.

La grille de départ définitive sera connue jeudi soir après la qualification 2.

Stéphane Vrignaud – Eurosport,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*