À Pau, la Clio Cup donne l’avantage aux spécialistes

© DR

Absents à Nogaro au lancement de la saison 2017, Nicolas Milan et Sebastian Bleekemolen s’imposent lors des deux manches de Coupe de France Renault Clio Cup disputées dans les rues de Pau. Habitués des joutes dans la cité béarnaise, le Français et le Néerlandais ont maîtrisé tous les pièges de deux courses d’exception. Au classement général, Benoît Castagne s’empare de la première place.

 

Nicolas Milan double pour gagner
Habitué des rues de Pau, Sebastian Bleekemolen (Team Bleekemolen) signe le meilleur temps de la première séance qualificative en devançant de plus de 0,2 seconde le leader de la Coupe de France Renault Clio Cup Thibaut Bossy (Team TB2S). Dorian Guldenfels (Raiwoit Racing), premier Junior, Nicolas Milan (Milan Compétition), Benoît Castagne (Raiwoit Racing), Marc Guillot (Milan Compétition), Jérémy Sarhy (Vic Team) et Jérémy Curty (Carmine Compétition) suivent dans un mouchoir.
Disputée de nuit, la Course 1 voit Nicolas Milan entamer un récital. Placé en deuxième ligne, le quadruple vainqueur de la Clio Cup France trouve l’ouverture pour prendre la tête du peloton devant Sebastian Bleekemolen, Thibaut Bossy, Benoît Castagne, Marc Guillot, Jérémy Sarhy et Dorian Guldenfels.

Au huitième tour, la course est interrompue par une série de contacts. Jérémy Curty, Pierre Tierce (Tierce Racing), René Steenmtez (Team Bleekemolen), Kévin Jimenez (GPA Racing) et Corentin Tierce (Tierce Racing) sont éliminés. Un second départ est donné pour quatre tours. Nicolas Milan reste en tête jusqu’au drapeau à damier devant Sebastian Bleekemolen et Thibaut Bossy.

Au cumul des deux manches, Nicolas Milan s’impose devant Sebastian Bleekemolen, Thibaut Bossy, Benoît Castagne, Marc Guillot et Jeremy Sarhy. Septième du général, Dorian Guldenfels gagne le classement Junior devant Adeline Prudent (Carmine Compétition) et Vincent Brunerie (Milan Compétition). En Gentlemen, la victoire revient à David Pajot (LMV Sport) face à Emmanuel Raffin (Autosport GP) et Michael Bleekemolen (Team Bleekemolen).

Victoire néerlandaise dans le Béarn
Dimanche matin, Mac Guillot retrouve une place qu’il a bien connue sur la route de ses titres en 2012 et 2015 en signant le meilleur temps des qualifications. Encore une fois, Sebastian Bleekemolen se positionne en première ligne devant Jeremy Sarhy, Benoît Castagne, Dorian Guldenfels, premier Junior, Thibaut Bossy, Jeremy Curty et Pierre-Etienne Chaumat (TB2S), tous dans la même seconde.

Vingt-cinq Clio Cup sont alignées sur la grille de départ en fin d’après-midi. Marc Guillot conserve la première place à l’extinction des feux devant Sebastian Bleekemolen et Benoît Castagne.

Lors du troisième passage dans la ligne droite des stands, Sebastian Bleekmolen et Benoît Castagne passent Marc Guillot. Dans le peloton, Nicolas Milan anime la course. En huit minutes, il progresse du treizième au huitième rang. Impliqué dans un accrochage avec René Steenmetz, le double vainqueur de Nogaro Thibaut Bossy s’arrête à mi-course.

À l’issue des dix-huit tours, Sebastian Bleekemolen s’impose devant Benoît Castagne et Marc Guillot. Au pied du podium, Jeremy Sarhy a pu contenir Nicolas Milan jusqu’au bout. Dorian Guldenfels ajoute un quatrième succès consécutif à sa série en Junior devant Corentin Tierce et Kévin Jimenez. Neuvième du classement général, Emmanuel Raffin s’impose en Gentlemen pour s’emparer de la tête de la catégorie.

Classements
Général : 1. Benoit CASTAGNE, 145 points ; 2. Thibaut BOSSY, 130 pts ; 3. Marc GUILLOT 118 pts…
Juniors : 1. Dorian GULDENFELS 100 points ; 2. Vincent BRUNERIE, 47 pts ; 3. Corentin TIERCE, 42 pts…
Gentlemen : 1. Emmanuel RAFFIN 79 points ; 2. Mickael CARRE, 76 pts ; 3. Stéphane AURIACOMBE 57 pts…

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*