WEC Spa/Libres 1 : Toyota et Porsche dans un mouchoir

Toyota et Porsche au coude à coude

Les écarts semblent devoir rester aussi serrés que lors des 6 Heures de Silverstone le mois dernier : à l’issue de ces 90 premières minutes d’essais libres à Spa, l’avantage de Toyota sur Porsche n’est que de 0 »036 seconde !

 

C’est sous un ciel nuageux, mais avec une piste sèche, qu’a débuté ce vendredi matin l’action en piste en vue des WEC 6 Heures de Spa-Francorchamps, deuxième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) 2017.

Les écarts semblent devoir rester aussi serrés que lors des 6 Heures de Silverstone le mois dernier : à l’issue de ces 90 premières minutes d’essais libres, l’avantage de Toyota sur Porsche n’est que de 0 »036 seconde !

Au volant de la Toyota TS050 HYBRID #7, Mike Conway devance donc de très peu la Porsche 919 Hybrid #2 de Brendon Hartley.

Andy Priaulx confirme son excellente forme en réalisant le tour le plus rapide de la catégorie LMGTE Pro pour la Ford GT #67 qu’il partage avec Harry Tincknell et Pipo Derani.

Voici les principales informations de cette première séance :
– Le Britannique de la #7 de Toyota Gazoo Racing termine cette première séance libre au sommet de la hiérarchie, avec un temps de 1’57 »940.

– Dans les dix dernières minutes, Brendon Hartley réalise en 1’57 »976 le deuxième chrono, à seulement 0 »036 de Conway.

– Un contact entre Hartley et la Ford GT #66 d’Olivier Pla n’a fort heureusement entrainé aucun dommage sur la Porsche 919 Hybrid du Néo-Zélandais.

– José-Maria Lopez, qui doit encore se rétablir après sa sortie de route à Silverstone, ne prendra pas le volant ce week-end. Mike Conway et Kamui Kobayashi piloteront donc en duo la Toyota TS050 Hybrid #7.

– Neel Jani (Porsche 919 Hybrid #1) est troisième.

– Sur la Toyota #8, Sébastien Buemi signe le quatrième temps devant la troisième TS050 HYBRID. Au volant de cette dernière voiture (#9) en configuration aérodynamique à faible trainée, Yuji Kunimoto effectue ses débuts en WEC.

– Toujours aussi serrée, la catégorie LMP2 voit Gustavo Menezes (Signatech Alpine) terminer en tête.

– L’Américain devance de 0 »091 seconde l’ORECA #26 d’Alex Lynn (G-Drive Racing), crédité d’un chrono de 2’04 »262.

– CEFC Manor TRS Racing est troisième de cette catégorie, grâce à Simon Trummer (2 »04 »301).

– Très en verve en ce début de saison WEC 2017, Andy Priaulx est le plus rapide en LMGTE Pro.

– En 2’16 »802, l’homme de Guernesey et sa Ford GT #67 devancent la Porsche 911 RSR #91.

– La seconde Ford GT d’Olivier Pla et Stefan Mücke (#66) est troisième.

– Grâce à Matteo Cairoli (2’18 »089), la Porsche 911 RSR #77 de Dempsey Proton Racing termine leader de la catégorie LMGTE Am.

– En début de séance, Ben Barker s’adjuge le deuxième meilleur temps (2’18 »730) de la catégorie au volant de l’autre 911 RSR de Gulf Racing (#86).

Sam Smith,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*