ELMS & GT4: Simon Gachet, pilote polyvalent

Simon Gachet © DR

Ligier, McLaren, Olivier Panis, Fabien Barthez, ART Grand Prix… La saison 2017 de Simon Gachet sera placée sous le signe de la légende. On retrouve en effet dans son environnement immédiat de très grands noms de l’automobile et du sport. L’Isérois se prépare à affronter un double programme passionnant qui débutera… par le double défi de disputer une course à Silverstone puis deux autres à Nogaro lors du même week-end de Pâques !

Il alternera donc entre le baquet de la Ligier de Panis-Barthez Compétition en ELMS et celui de la McLaren Energy by ART en championnat de France FFSA GT.

La continuité en European Le Mans Series
Simon Gachet a tout tenté au cours de l’hiver pour grimper un échelon et atteindre la catégorie LMP2 en endurance. En dépit du soutien massif de l’équipe Panis-Barthez Compétition, ce projet n’a pu aboutir cette année. Simon Gachet poursuivra tout de même l’expérience dans la discipline avec une nouvelle campagne au volant de la Ligier JS P3-Nissan LMP3 du team dans le cadre de la European Le Mans Series.

Simon : « Nous avons bien travaillé avec le staff et mes équipiers lors du Prologue de l’ELMS fin mars à Monza. Je repars avec Eric Debard, qui a énormément progressé depuis l’an passé, et Theo Bean, un jeune Américain qui aura beaucoup à apprendre sur nos circuits mais qui affiche un bon potentiel. En 2016, nous avons montré de belles choses, il nous faut maintenant transformer plus régulièrement nos performances en résultats.3

A la découverte du Grand Tourisme
Le retour d’un championnat de France FFSA GT construit autour de la catégorie GT4 a fait naître de nombreuses vocations. A partir de rien ou pas grand-chose en 2016, on se retrouve avec une trentaine de voitures au départ du premier meeting à Nogaro ! C’est le pilote d’usine McLaren GT Côme Ledogar qui a mis Simon sur la piste d’un bon volant pour la saison nationale en compagnie du Lyonnais Bruno Hernandez, champion de France FFSA GT en 2006. La McLaren 570S GT4 #3 sera exploitée par Energy by ART, qui résulte de l’association de deux entités. La structure Energy Racing Team de Georges Kaczka pourra compter sur le savoir-faire technique de la célèbre équipe ART Grand Prix, multiple championne en Formule 3, GP3 et GP2.

Simon : « J’ai beaucoup apprécié le pilotage de l’auto, qui est plus lourde qu’un proto mais qui dispose de raffinements comme l’ABS. Il y a de grandes compétences au sein de l’équipe et en tant que pilote, c’est très intéressant d’aborder une nouvelle discipline dans ces conditions. Je remercie Bruno pour sa confiance et Côme pour m’avoir mis en contact et être venu me conseiller à l’occasion des tests à Nogaro. »

De Silverstone à Nogaro
Simon ne va pas s’ennuyer pendant ce week-end de Pâques. Les horaires des deux meetings dans lesquels il est engagé lui permettent de prendre part aux phases essentielles, à savoir les qualifications et les courses des deux côtés de la Manche. En tout cas, il aura sûrement beaucoup de choses à nous raconter dans son prochain communiqué !

Romane Didier,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*