Formule 4 à Nogaro: Thomas Drouet plonge dans le grand bain

Thomas Drouet © André Breton

A peine majeur, Thomas Drouet s’apprête à découvrir le monde des monoplaces, après avoir disputé le Rotax Senior, une série internationale de karting. Le Gersois, étudiant en business school à Toulouse, ne pouvait espérer meilleur cadre pour le début de saison. Il vit à côté de Nogaro et depuis tout gamin contemple le tracé Paul Armagnac dans les tribunes populaires.

Cette fois, Thomas Drouet passe de l’autre côté des rails pour se glisser dans le cockpit d’une Formule 4. L’ASA Armagnac-Bigorre en fait l’un de ses poulains les plus prometteurs (il a été désigné Espoir de l’année 2017 Sport auto d’Occitanie). Le public devra donc surveiller avec attention la voiture frappée du #7 !

– Quelle est ta relation avec l’A.S.A. Armagnac-Bigorre ?
Thomas Drouet : « Je suis membre depuis mes années karting. C’est une association composée de grands noms du sport auto, qui n’hésite pas à mettre en avant ses pilotes. Elle m’a soutenu financièrement pour cette saison de F4, ce qui est très appréciable de leur part. Je les remercie de leur soutien. »

– Comment s’est passée la transition entre le karting et la F4 ?
Thomas Drouet : « On se sent tout petit dans la monoplace ! Passée cette première impression, il s’agit de prendre de la confiance, tour après tour, comme au karting. Le pilotage est plus difficile qu’avant : la conduite d’un kart se faisait au feeling,celle en monoplace demanda travail en amont sur le pilotage. »

– Pas trop stressé à l’idée de courir à la maison ?
Thomas Drouet : « Ça me pousse à faire de mon mieux. Je me dois de faire bonne impression auprès de ma famille et des partenaires qui m’encouragent. Je suis venu un nombre incalculable de fois sur le circuit pour les Coupes de Pâques ou d’autres manifestations, aussi le fait de rouler sur la même piste que les champions procure une sensation très forte. »

– Quel est votre objectif ce week-end ?
Thomas Drouet : « Je veux montrer mes aptitudes à finir parmi les meilleurs. En fin de saison, je souhaite me situer sur le podium du classement général. Je sais que ça ne sera pas simple, car beaucoup de jeunes pilotes redoublent cette saison, ce qui resserre les performances. »

Medhi Casaurang-Vergez

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*