Formule 4/Thomas Drouet : « On va se battre ! »

Thomas Drouet © DR

La première course de la saison pour Thomas Drouet c’est durant le week-end de Pâques. Dans quelques jours, voire quelques heures, les pensionnaires de la FFSA Academy poseront leur valise à Nogaro pour un week-end qui s’annonce palpitant.

A l’occasion du 50ème anniversaire des Coupes de Pâques, Thomas va débuter sa carrière en automobile. Licencié de l’ASA Armagnac-Bigorre, il est à la fois ambitieux et plein d’humilité.

Il sait que le challenge sera très difficile. Le niveau de la classe 2017 semble très élevé avec des pilotes venus de plusieurs continents. Contrairement aux années précédentes, de nombreux acteurs de la discipline ont déjà une ou deux saisons de monoplace derrière eux. Le manque de roulage sera certainement préjudiciable pour Thomas mais la motivation et l’implication du jeune champion – Espoir 2017 Sport Auto d’Occitanie – sera comme en karting des atouts essentiels.

Lors du dernier rassemblement organisé par la FFSA Academy sur le circuit du Bugatti au Mans, Thomas a ressenti un bon feeling derrière le volant de sa Formule 4. Les chronos se sont sensiblement améliorés pour s’approcher à quelques dixièmes de seconde des meilleurs.

Thomas : « On y est ! A moins de quelques jours avant le début du premier meeting de la saison. C’est un moment important, car nous nous préparons depuis des mois, autant physiquement que au volant ou encore psychologiquement. Les tests d’intersaison ont été positifs, j’ai beaucoup appris et je me sens de plus en plus à l’aise dans la monoplace. Ce sera très serré, nous nous battons tous en quelques dixièmes. Il va falloir tirer son épingle du jeu durant les trois courses. J’ai hâte ! Je n’attends que ce lancement, le premier départ et pouvoir me battre avec les autres pilotes. Les courses seront intéressantes, il y aura beaucoup de spectacle, je peux vous l’assurer. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*