Plateau de rêve pour la Coupe de France Renault Clio

© DR

L’intersaison touche à sa fin ! Trente-deux Renault Clio Cup seront au rendez-vous des Coupes de Pâques de Nogaro du 14 au 17 avril, pour entamer la saison 2017 de la plus prisée des Coupes de France. Déjà couronné en 2012 et 2015, Marc Guillot sera l’un des candidats au titre, comme Thibaut Bossy ou Benoît Castagné.

 

Peu de changements en 2017
La stabilité reste de mise en Clio Cup France pour cette saison 2017. Toujours constitué de six dates, le calendrier mixe des rendez-vous en lever de rideau du nouveau Championnat de France des Circuits avec deux manches exceptionnelles lors du Grand Prix de Pau et sur le mythique Circuit de Spa-Francorchamps, hors des frontières françaises.

Toutes les Renault Clio Cup sont strictement identiques avec un moteur 4 cylindres turbo à injection directe de 220 chevaux à 6 000 tours / minute et une boîte de vitesses séquentielle à six rapports avec palettes au volant. Les tractions reposent sur un châssis affuté pour un poids total de 1 080 kilogrammes minimum.

Quatre classements sont établis au terme de chaque course : Général, Junior (moins de 22 ans ou moins de 29 ans selon palmarès), Gentlemen (plus de 40 ans) et Teams. Trente pilotes marquent des points au classement de la Coupe de France avec 45 points pour le vainqueur, 38 pour le deuxième, 32 pour le troisième… Deux points supplémentaires sont attribués à l’auteur de la pole position. Au terme de la saison, onze résultats sur douze sont retenus (sans que le décompte ne puisse être réalisé sur l’ultime rendez-vous) pour établir le classement final et offrir un engagement à la Coupe de France Renault Clio Cup 2018, ainsi qu’une Renault Clio de série ou 15 000 euros de pièces au vainqueur. D’importantes primes sont également réservées aux meilleurs pilotes des catégories Junior et Gentlemen.

Nouveauté de cette année 2017, Renault Sport Racing invitera les trois premiers de chaque catégorie à mi-saison, ainsi qu’un autre pilote tiré au sort, à vivre un Grand Prix de Formule 1 disputé en Europe au coeur de l’écurie Renault Sport Formula One Team1 !

Un plateau de rêve à Nogaro
Ce week-end, ils seront nombreux à connaître chaque piège du circuit Paul Armagnac. L’an passé, Eric Tremoulet avait entamé sa campagne victorieuse par un succès le dimanche, avant d’être devancé par Marc Guillot le lundi.
Déjà titré à deux reprises, Marc Guillot est le plus largement cité parmi les favoris. Seulement quatrième en 2016, le pilote Milan Compétition revient avec beaucoup d’ambitions. Il est pourtant loin d’être l’unique prétendant. Thibaut Bossy (TB2S), Benoît Castagné (Raiwoit Racing) ou Jérémy Curty (Milan Compétition) sont d’autres concurrents à surveiller, autant que Jeremy Sarhy (Vic Team), vainqueur du classement Junior l’an passé.

Deux Espagnols s’ajoutent à cette liste avec Jordi Palomeras (Milan Competition), déjà vainqueur de plusieurs courses de Clio Cup en Espagne et en Italie, et Arturo Espuny (Team VRT).

Parmi les Juniors, Corentin Tierce et Pierre Tierce (Tierce Racing) auront l’avantage de connaître déjà la Renault Clio Cup face à de redoutables débutants tels que Dorian Guldenfels (Raiwoit Racing), Alexandre Gadois (Autosport GP), Vincent Brunerie (Milan Competition), Kevin Jimenez (GPA Racing), Mathieu Lannepoudenx (Milan Competition) ou l’unique féminine Adeline Prudent (Carmine Competition).

Dans la catégorie Gentlemen, Pascal Arellano (Milan Compétition) entamera la défense de son titre face à Emmanuel Raffin (Autosport GP), Stéphane Auriacombre (Tierce Racing) et Franck Traynard (Autosport GP).
Plusieurs équipes ont décidé de partager leur Renault Clio Cup pour entamer cette saison 2017. Comme l’accorde le règlement, le premier pilote participe aux Essais Libres 1, Essais Qualificatifs 1 et Course 1, tandis que le second roule lors des secondes sessions. C’est le cas pour Samuel et Côme Raffin (Autosport GP), Franck et Edwin Traynard (Autosport GP) ou Mickaël Daniel et Thomas Ferriere (GPA Racing).

Entre chaque séance, les acteurs de la Coupe de France Renault Clio Cup pourront se retrouver sous la structure Renault Sport pour profiter d’un espace convivial. Des Crazy Kart seront également mis à disposition pour revivre les courses sous un autre angle.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*