Dakar Camions : Kamaz, le retour

Doublé Kamaz, le retour du constructeur au plus haut niveau

Gerard de Rooy, sur son Iveco, n’a pas réédité son exploit de l’an dernier. Si le pilote hollandais remporte deux étapes et peut se targuer d’avoir mené le général durant 2 jours avant la mi-course, malgré son acharnement quotidien,il a subi ! 

Les Kamaz ont dominé la course, remportant cinq étapes et en plaçant au minimum un camion dans le top 3 de chaque étape à l’exception du galop initial de 39 kilomètres couru au Paraguay…

Dominateurs sur chaque étape, ils ont pointé six fois à la tête du général avec Sotnikov d’abord puis Nikolaev qui conclut la razzia russe par un nouveau succès final.

De Rooy se contente d’une 3ème marche sur le podium à 41’19 de Eduard Nikolaev qui réédite donc son exploit de 2013 et fait oublier sa 7ème place de 2016. La 2ème place de Dmitry Sotnikov, pour son 4ème Dakar, prouve aussi l’étendue des ressources humaines de la marque tatare.

Eduard Nikolaev (vainqueur): « Ces deux semaines ont été très difficiles. Le Dakar est un marathon, et nous étions obligés de répartir nos forces entre les étapes. Nous avons réussi à être de plus en plus fort alors que chez les autres équipes ils commençaient à perdre du temps. L’encadrement de notre équipe fut exceptionnel, avec Vladimir Chagin qui nous apprend à être aussi rapide. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*