Dakar Yamaha Racing: Une journée de repos bien méritée

Adrien Van Beveren et Stéphane Peterhansel

Profitant de leur journée de repos à La Paz et bénéficiant d’une récupération bien méritée, le duo Yamalube Yamaha Official Rally Team Adrien Van Beveren (WR450F Rally) et Hélder Rodrigues (WR450F Rally), ainsi que le pilote support Xavier de Soultrait (WR450F Rally), sont maintenant prêts pour la deuxième semaine de compétition du Dakar 2017.

Adrien et Xavier, provisoirement troisième et sixième du classement général, et Hélder juste aux portes du top 10, poursuivront leur bataille pour amener Yamaha au plus haut niveau de la compétition.

Arrivés à La Paz hier après-midi, les membres de l’équipe ont eu la chance d’évaluer leurs progrès jusqu’à présent et d’analyser leurs stratégies pour la deuxième semaine qui débute officiellement demain. C’était très important pour plus d’une raison, la journée de repos dans la capitale de la Bolivie a également donné aux mécaniciens de l’équipe la possibilité de vérifier soigneusement les machines et de les préparer pour les 4 000 km de course qu’il reste jusqu’à Buenos Aires.

Jouissant d’une très bonne première semaine de compétition, Yamaha est sur le point d’entrer dans la deuxième partie du Dakar 2017 avec deux de ses coureurs dans le top six et avec un autre près du top 10 provisoire au classement général.

Confirmant le statut de #1 en catégorie Quad, les pilotes Yamaha continuent d’occuper les quatre premières places du classement provisoire. Le Français Simon Vitse (Yamaha YFM700R-Al Desert-Yamaha Racing) est actuellement en tête du classement général devant le Russe Sergey Karyakin (Yamaha YFM700R-Fores Dakar Team-Yamaha Racing) et le Français Axel Dutrie (Yamaha YFZ450R-Al Desert-Yamaha Racing).

Le Dakar 2017 reprendra officiellement lundi matin, les concurrents auront à disputer six autres étapes tout aussi épuisantes jusqu’à ce qu’ils atteignent l’arrivée à Buenos Aires, en Argentine, le 14 Janvier. La deuxième semaine de course au Rallye Dakar cette année commence par la première étape marathon sur deux jours.

Avec les concurrents demain en direction d’Uyuni, les mécaniciens de l’équipe technique iront directement à Salta en Argentine, où ils retrouveront le trio Yamaha Racing après l’étape marathon mardi après-midi. Dans le bivouac de demain à Uyuni les coureurs ne seront pas autorisés à recevoir de l’aide extérieure alors qu’ils préparent leurs motos pour la deuxième partie de l’étape marathon mardi.

Adrien Van Beveren – 3ème général : « La nuit dernière, j’ai eu 10 heures de sommeil, donc je me sens frais et prêt pour les prochaines étapes. La première semaine de ce rallye a été vraiment positive pour moi. Mais dès la deuxième étape, j’ai vu un animal traverser la piste et ce genre d’événement m’a perturbé pour le reste de la journée. Mais au cours des trois dernières étapes, j’ai continué à construire mon Dakar, tout en assurant. En plus d’améliorer ma navigation au cours des derniers jours, je me sens progressivement plus confiant sur la moto. Le plan pour la deuxième semaine est simple – je veux garder ce même élan et rester concentré jusqu’à la fin. J’ai maintenant trouvé mon rythme de course assez compétitif et je sais quoi faire pour garder cela. C’est sûrement un Dakar plus difficile que l’an dernier. Il y a aussi un nouveau système de waypoint qui exige 100% de notre attention. La clé est de rester axée sur la navigation et c’est exactement ce que je compte faire la semaine prochaine. »

Hélder Rodrigues – 13ème géneral : « C’est l’un des Dakar les plus difficiles que j’ai jamais fait et il y a encore beaucoup de chemin jusqu’à sa fin. En fait, j’ai eu du mal à prendre un rythme compétitif durant les premières étapes, mais je le retrouve petit à petit. J’attendais les étapes difficiles pour profiter de mon expérience. Malheureusement, je n’ai pas eu la chance de faire la différence, mais je suis sûr que mon moment viendra pendant la semaine suivante. J’ai récupéré progressivement le temps perdu au cours des premières étapes pour me rapprocher du top 10. Ma WR450F Rally a été parfaite durant la première semaine. Nous sommes aussi passés par conditions météos extrêmement chaudes mais aussi par des pluies torrentielles et de hautes altitudes, et la moto n’a jamais faiblie. Demain commence la première partie de l’étape marathon et je pense que ce sera probablement une bonne chance pour moi de pousser pour améliorer ma place au classement général. »

Xavier de Soultrait – 6ème général : « Nous avons eu une très bonne première semaine sur ce Dakar 2017 et je suis vraiment satisfait de ma vitesse. J’ai été le plus rapide lors de la spéciale courte et j’ai ensuite fait deux autres très bons résultats sur les étapes deux et quatre. J’ai également fait quelques erreurs et je me suis perdu quelques fois au cours de cette première semaine. C’est exactement ce genre d’erreurs que je veux éviter cette semaine. Je me sens beaucoup plus en confiance pour pousser encore plus. Je me sens capable d’attaquer les étapes suivantes afin de pouvoir graduellement me placer le plus près possible du haut du classement. Mon feeling sur la moto est parfait et je pense que je peux faire de grandes choses sur les six étapes qui restent avant l’arrivée. »

Alexandre Kowalski – Directeur Yamalube Yamaha Official Rally Team: « La semaine a été dure, mais nous avons déjà hâte d’être à la suivante : tous les membres de notre équipe, pilotes et mécaniciens, ont eu le repos nécessaire pendant la journée de dimanche à La Paz, alors nous sommes prêts pour une autre semaine de course. La plus grande différence avec ce Dakar est la navigation. C’est toujours un facteur crucial mais cette année si les pilotes se sont perdus, ils risquent de perdre deux fois plus de temps qu’ils font normalement pour revenir sur la bonne piste. Nous avons eu un briefing avec nos pilotes ce matin et une fois de plus nous avons souligné l’importance de rester concentré sur la navigation et d’éviter les erreurs. Je pense que c’est la clé pour réussir cette année. Notre objectif est maintenant d’obtenir le meilleur résultat possible pour nos trois pilotes à la fin de l’étape marathon de deux jours, afin que nous puissions continuer notre bataille pour amener Yamaha au plus haut niveau. »

Communiqué Yamaha,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*