Départ princier de l’Africa Eco Race à Monaco !

« C’est parti ! Et c’est bien parti pour cette 9ème édition de l’Africa Eco Race ! » Tels étaient les paroles du speaker de l’épreuve avant de lâcher son micro au pied de la rampe de lancement installée à Monaco. Devant un très nombreux public, les motos, autos et camions de cette édition 2017 sont tous passés par cette case départ avant de s’attaquer aux 6500 kilomètres de course au Maroc, en Mauritanie et au Sénégal, tel est le menu de l’Africa Eco Race.

 

Déjà présente la veille à Menton pour les vérifications, Adriana (ex-Karembeu) s’est montrée impliquée par une omniprésence qui en surpris plus d’un ! Aux côtés de Jean-Louis Schlesser, sur le Quai Antoine 1er à Monaco, devant le célèbre restaurant STARS’N’BARS, elle a levé pour chaque concurrent le drapeau à damier donnant ainsi le coup d’envoi officiel. Ainsi, à la sortie de l’impressionnant parc fermé, les concurrents sont passés un après l’autre sur le podium et sous l’arche de départ floquée des couleurs des différents partenaires de l’Africa Eco Race.

Une cérémonie très conviviale au cours de laquelle les participants ont été présentés aux curieux spectateurs très nombreux dans la Principauté. Ce départ de l’Africa Eco Race représente l’occasion unique en Europe de voir s’élancer un grand Rallye-Raid et les passionnés de sport mécanique, les amis et proches des concurrents, tous ont profité de ce spectacle haut en couleur et en convivialité.

Une épreuve qui monte… monte !
Une fois sortis de la Principauté de Monaco, les concurrents avaient la liberté de réaliser la liaison vers le port de Sète en roulant ou en faisant transporter leurs véhicules. Contrairement à l’année dernière, une grande partie du plateau a profité du beau soleil et de la température clémente du sud de la France pour effectuer ces premiers 378 km par autoroute et route. Une sorte de répétition générale et de révision aussi qui a permis à certains passionnés de se poster, par exemple, sur les ponts autoroutiers pour voir passer les concurrents. « C’est le début de quelque chose que l’on a déjà connu ! C’est un peu normal ! L’Africa Eco Race est clairement montée d’un cran tant au niveau du nombre de participants que de la qualité du plateau. Cela ne peut donc que susciter de l’intérêt auprès du public et ce n’est pas fini car je pense, que nous allons assister à une magnifique bagarre sur cette édition qui ne sera pas facile ! »

Voilà ce que confiait René Metge, le Directeur Sportif de l’épreuve, lors de l’embarquement à Sète. Là encore, un exercice réalisé devant de nombreux spectateurs que la police de la gare maritime a dû placer derrière des barrières pour les canaliser.

Rendez-vous à Nador
Finalement, l’intégralité de la Caravane de l’Africa Eco Race composée de 223 véhicules et de 520 personnes a pu embarquer, presque à l’heure, sur le ferry pour, entre autre, passer la nuit de la Saint Sylvestre en voguant sur la Méditerranée. Le débarquement est prévu aujourd’hui à Nador, sur la côte Nord du Maroc.

L’Africa Eco Race rentrera directement dans le vif du sujet durant les 6500 km dont plus de 4000 km en spéciale.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*