WEC/Circuit des Amériques après 2 heures: Audi solide leader

Départ des 6 Heures sur le circuit des Amériques

Les principaux faits de course à l’issue du premier tiers des 6 Heures du Circuit des Amériques, sixième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) 2016 :

– Après deux heures de course, les leaders de chacune des catégories sont les suivants :
LMP1 : Lucas di Grassi (Audi R18 #8, Audi Sport Team Joest)

LMP1 Privés : Alexandre Imperatori (Rebellion R-One #13, Rebellion Racing)
LMP2 : Stéphane Richelmi (Alpine A460 #36, Signatech Alpine)
LMGTE Pro : Nicki Thiim (Aston Martin Vantage V8 #95, Aston Martin Racing)
LMGTE Am : Paul Dalla Lana (Aston Martin Vantage V8 #98, Aston Martin Racing)

– Au fil de son premier relais, Alex Brundle (Oreca #26 G-Drive Racing) double pas moins de 18 voitures, après s’être élancé en fond de grille.

– La Ford GT #66 a passé 28 minutes au stand pour résoudre un problème de climatisation. Elle revient en piste alors qu’il reste 5h13 de course.

– Audi domine la première heure, mais la Toyota d’Anthony Davidson subtilise brièvement la troisième place à la Porsche de Brendon Hartley, à la faveur de la valse des ravitaillements.

– Afin de préserver leurs pilotes de la chaleur, toutes les équipes prototypes les envoient en piste pour un relais simple. Ils doivent affronter des températures de 35° dans l’air et 43° sur la piste.

– Après 90 minutes, les deux Audi disposent d’un avantage de plus de 45 secondes.

– Après que les six prototypes LMP1 hybrides soient passés deux fois au stand après 110 minutes de course, l’Audi R18 #8 de Lucas di Grassi est en tête devant la voiture de son compagnon d’écurie Benoît Tréluyer (#7). L’écart entre les deux Audi et la Porsche 919 Hybrid n°1 culmine toujours à 45 secondes.

– Alors que la course franchit le cap de ses deux premières heures, l’Oreca #26 de G-Drive Racing est remontée à une superbe deuxième place dans la catégorie LMP2, malgré un départ depuis le fond de grille.

– Au moment où s’achève ce premier tiers de course, l’Audi #7 sort large au virage 12. Lucas di Grassi compte 5 »573 secondes d’avance sur son équipier Benoît Tréluyer.

– Après deux heures de course, la Ferrari 458 Italia AF Corse #83 (catégorie LMGTE Am) est dans son garage. Les mécaniciens examinent l’arrière de la voiture.

– A l’issue de ces deux premières heures, un arrêt au stand de la Porsche 911 RSR #88 (catégorie LMGTE Am) tourne à la catastrophe : elle prend feu au moment où David Heinemeier-Hansson s’installe à son volant.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*