WEC Mexique: La gamme de pneus MICHELIN Endurance entre en piste…

© DR

– Un Autódromo Hermanos Rodriguez à découvrir
– Des stratégies pneus possibles, en situation de météo changeante

Après les 6 Heures du Nürburgring en juillet dernier, le Championnat du Monde d’Endurance – FIA WEC part maintenant à la découverte du Mexique. Pour la première fois dans l’histoire de ce championnat, une course de 6 heures se déroulera sur l’Autódromo Hermanos Rodriguez, une structure bâtie en 1962 dans le parc public Magdalena Mixhuca, au nord-est de Mexico, qui a profondément évolué en 2015.

 

Le tracé de 4 438 mètres se caractérise par des longues lignes droites, où les voitures atteignent des vitesses élevées, et par des virages lents, le très rapide virage Peraltada ayant été supprimé en 2015. La structure est située à 2 285 mètres d’altitude, ce qui rend l’air plus difficile à respirer pour les pilotes, ainsi que pour leurs voitures.

« Avec des températures alentours de 24°C dans l’air et 30°C sur la piste, ainsi qu’avec un risque de pluie présent durant l’ensemble du weekend, les 6 Heures de Mexico pourront permettre aux équipes, accompagnées par nos Conseillers Techniques, de bâtir de stratégies des pneumatiques », explique Jérôme Mondain, le manager Endurance de Michelin. « Pour Michelin Motorsport, cette épreuve est précieuse car elle nous permet de caractériser avec précision un circuit sur lequel nous n’avons pas l’habitude d’évoluer. »

Sur le plan des pneumatiques, le tracé est exigeant car il produit une succession de freinages violents et des fortes accélérations. Dans les catégories prototypes, l’Autódromo Hermanos Rodriguez requiert aux équipes de faire des choix en termes d’équilibre aérodynamique, ce qui peut entrainer des différences sensibles entre les voitures.

Après Extreme Speed Motorsports en LM P2, qui a choisi les pneus Michelin déjà à partir des 6 Heures du Nürburgring (podium), le manufacturier français donne le bienvenu à l’Aston Martin Vantage V8 #98 (Dalla Lana/Lamy/Lauda) en catégorie LM GTE AM, qui a décidé de retourner chez Bibendum lors de cette deuxième partie de la saison.

Les pneus Michelin, par catégorie, aux 6 Heures de Mexico 2016
LM P1 (dimension 31/71-18)
Sol sec :
– SOFT ‘Temps chaud Plus’
– SOFT ‘Temps chaud’
Sol humide / piste séchant :
– MICHELIN Hybride
Le pneu MICHELIN Hybride s’est substitué aux pneumatiques intermédiaires pour la première fois en 2012. Son mélange de gommes révolutionnaire permet de rouler sur piste de mouillée à séchant en pneus ‘slicks’, donc dépourvus de sculpture.

Pluie :
– WET
– Full WET
Les pneus pluie se déclinent en ‘Wet’ et ‘Full Wet’ selon les propriétés du mélange de gommes. La sculpture de la bande de roulement est identique.
Quantité autorisée à Mexico : 8 trains de pneus pour la course

LM P2 (dimensions : 30/65-18 à l’avant et 31/71-18 à l’arrière)
Sol sec :
– MEDIUM ‘Temps froid’
– MEDIUM
Piste mouillée :
– WET
– Full WET
Quantité autorisée à Mexico : 4 trains de pneus pour la course

LM GTE Pro et Am (dimensions : 30/68-18 à l’avant et 31/71-18 à l’arrière)
Sol sec :
– MEDIUM
– MEDIUM ‘Temps froid’
– MEDIUM ‘Temps chaud’
Piste mouillée :
– WET
– Full WET
Quantité autorisée à Mexico : 6 trains de pneus pour la course

Quantité totale de pneus, pour 19 partenaires : 2 200 unités

Alessandro Barlozzi,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*