Blancpain/N. Verdonck: Récompense d’un week-end éprouvant

© DR

En cumulant en un seul et même week-end le sixième rendez-vous de la saison VLN sur le ‘grand’ Nürburgring au volant d’une puissante Ford GT et les 24 Hours of Zolder aux commandes d’une BMW M235i Racing Cup, et en montant sur le podium de catégorie tant dans l’Eifel que le Limbourg, Nico Verdonck a relevé un défi majeur ces samedi et dimanche !

 
« Initialement, l’idée était de disputer les 24 Hours of Zolder en renforçant l’équipage habituellement composé de Dirk Van Rompuy et Erik Qvick dans la BMW M235i Racing Cup », explique Nico. « Et puis la semaine dernière, Jürgen Alzen m’a contacté afin de me proposer de disputer le VLN6 au volant de sa Ford GT, une GT3 avec laquelle j’avais déjà eu l’occasion de me distinguer en ADAC GT Masters par le passé. Le défi était tentant. Restait bien sûr à tout mettre en place pour le préparer et l’organiser dans les meilleures conditions. Et à souligner combien les deux teams concernés, gérés par Jürgen Alzen et Dirk Van Rompuy, ont été flexibles et conciliants. La suite, ce n’était que du bonheur… »
 
Ce long et intense week-end, c’est à Zolder qu’il a débuté pour Nico Verdonck. Et au volant de la M235i #34, le Bruxellois parvenait à décrocher la pole position dans la catégorie Belcar 3 à la fin de la qualification de nuit. Ce qui s’appelle une excellente entrée en matière.
 
« Vendredi, je me suis retrouvé sur la Nordschleife pour la traditionnelle séance d’essais libres, au cours de laquelle j’ai pu effectuer trois tours au volant de cette Ford GT s’imposant comme la voiture la plus performante qu’il m’ait été donné de piloter sur ce circuit extraordinaire », poursuit Nico. « C’est donc avec une expérience plus que limitée que j’ai attaqué la qualification samedi matin, sur une piste humide. Avec à la clef un chrono de 8.03.862, la 2ème place dans la catégorie SPX et le 8ème rang absolu ! »
 
Une position de départ avantageuse dont Verdonck n’allait hélas pas profiter… « Dès le tour de chauffe, j’ai rencontré un souci au moment de rétrograder les rapports. Je suis repassé par la pitlane, et nous avons perdu l’équivalent d’un tour. Ensuite, j’ai disputé un relais de deux heures, avant de céder le volant à Jürgen Alzen pour une heure, et le reprendre afin de disputer les dernières 60 minutes de course. Tout a bien fonctionné, et nous avons décroché la 2ème place en SPX. Sans nos ennuis de début d’épreuve, le classement final aurait pu être meilleur, mais… C’est la course ! »

Sitôt la joute VLN terminée, Nico prenait la direction du Limbourg, afin de succéder à Erik Qvick et Dirk Van Rompuy au volant de la BMW M235i Racing Cup #34, alors que les 24 Hours of Zolder avaient pris leur envol sur le coup de 16h30. « Le rythme était bon, et nous avons été constamment dans le coup », reprend l’éclectique pilote. « Hélas, l’un ou l’autre ‘Drive Through’, une crevaison et un changement des disques de freins nous ont empêchés de nous maintenir en lice pour la victoire en Belcar 3. Mais l’équipe VR/Qvick Racing avait bien préparé son coup, et en dehors de ces coups du sort, tout a parfaitement tourné pour nous. On a croisé le drapeau à damier en 3ème position, ce qui m’a permis de monter sur mon deuxième podium en un seul et même week-end, qui plus est sur deux circuits différents. Une expérience intéressante, très instructive, et je tiens d’ailleurs à remercier tous ceux qui m’ont fait confiance et tous mes fans et amis qui ont ainsi eu l’occasion de me voir de nouveau en action en Belgique. »
 
Dans deux semaines, Nico Verdonck sera de retour dans l’Enfer Vert du Nürburgring pour la course VLN7. Plus que probablement au volant de la Porsche Cayman de la formation PROsport Performance. On vous tient au courant…

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*