Michelin partenaire de la première voiture à hydrogène

© Marc de Mattia

Pour la première fois dans l’histoire des 24 Heures du Mans, une voiture électrique à hydrogène boucle symboliquement un tour de circuit quelques minutes au préalable de la séance officielle de qualifications.

C’est ce jeudi 16 juin 2016, à 21h15, que la Green GT H2 a pris la piste pour parcourir les 13,629 kilomètres du circuit des 24 Heures du Mans. Olivier Panis, pilote de développement et ambassadeur de la marque, était au volant.

 

Toujours très engagé dans l’innovation et attentif aux perspectives de progrès réalisables dans la mobilité durable, Michelin est aujourd’hui non seulement le fournisseur de pneumatiques de la Green GT, mais aussi son partenaire technologique, au travers de la société Symbio FCell dont il est actionnaire, et qui a développé en étroite collaboration avec Green GT le système hydrogène.

« Compte tenu des engagements de Michelin en matière de mobilité, il est logique que le Groupe accompagne Green GT et sa H2, qui est à la fois une voiture de circuit et un laboratoire hautes performances » a indiqué Valérie Bouillon-Delporte, directrice espace d’innovation hydrogène chez Michelin.

Outre l’approche technologique, cet engagement et la performance de la Green GT H2 symbolisent les efforts et la vision que peuvent avoir en commun Michelin, la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) et l’Automobile Club de l’ouest (ACO).

La Green GT H2, qui a déjà effectué quelques tours sur un circuit urbain à l’occasion du premier ePrix de Formula E de Paris, le 23 avril dernier, est équipée de pneus MICHELIN S8L (slicks), et P2L (pluie) utilisés par le service Compétition Clients de Michelin. Elle sera de nouveau en piste aux 24 Heures du Mans samedi 18 juin à 12h40, pour un second tour de démonstration.

Green GT et Michelin travaillent également ensemble sur le développement d’une supercar destinée à une utilisation sur circuit. Le prototype H2 Speed, dessiné par Pininfarina, est exposé devant la structure d’accueil Michelin au coeur du circuit des 24 Heures du Mans, près du virage du Raccordement.

Alessandro Barlozzi,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*