24 Heures du Mans: KCMG dans le top 10 au départ

© DPPI

– Les champions LMP2 en titre mettent l’accent sur les réglages ‘course’ durant des qualifications interrompues par la pluie

– L’écurie hongkongaise affiche un fort potentiel sur tout type de piste

Au terme de trois séances qualificatives affectées par la pluie, l’ORECA 05-Nissan #47 de KC Motorgroup Ltd. (KCMG) prendra samedi (18 juin) le départ de la 84ème édition des 24 Heures du Mans depuis la neuvième place de grille dans la catégorie LMP2.

 

L’écurie de Hong-Kong, tenante du titre dans la Sarthe, a rapidement décidé de focaliser son attention sur l’optimisation des réglages pour la course, non sans avoir démontré un potentiel prometteur. Les Britanniques Matt Howson et Richard Bradley, membres de l’équipage victorieux en 2015, ainsi que le Japonais Tsugio Matsuda avaient en effet signé le meilleur temps de la séance d’essais libres mercredi après-midi (15 juin).

Dans la soirée, seuls Bradley et Matsuda ont pu prendre le volant lors de premières qualifications marquées par de nombreux drapeaux jaunes, tandis que Howson a couvert ses cinq tours de nuit réglementaires jeudi (16 juin).

Ayant assuré un chrono de référence en 3’39’’436 en pneumatiques usés mercredi soir, KCMG était convaincue de pouvoir améliorer sa marque lors des deux séances restantes. L’ORECA 05-Nissan n°47 confirmait ces belles intentions en signant d’emblée le deuxième meilleur chrono de la Q2, sans pour autant battre son temps du mercredi.

Une demi-heure plus tard, les cieux se sont malheureusement ouverts et la pluie a figé les positions du top 10 de la catégorie LMP2. Alors que la nuit tombait sur le Circuit des 24 Heures au début de la troisième et dernière séance de qualifications, la météo s’est fortement dégradée et a entraîné un drapeau rouge. Sans possibilité de rouler à nouveau sur le sec, KCMG a dû ainsi se contenter de la neuvième place de grille.

Après 10 heures de roulage cette semaine, le bilan de KCMG est toutefois positif. L’équipe a pu accumuler de nombreux kilomètres et tiré de précieux enseignements, notamment en matière d’utilisation et de dégradation des pneumatiques Dunlop 2016.

L’ORECA 05-Nissan n°47 a également affiché une fiabilité parfaite : de bon augure avant de prendre le départ de la course d’Endurance la plus exigeante au monde.

Vendredi (17 juin), la structure hongkongaise se rendra au cœur de la ville du Mans afin de participer à la Grande Parade des Pilotes. Le départ de la 84ème édition des 24 Heures du Mans, première compétition officielle de KCMG depuis la fin du FIA WEC 2015, sera donné samedi à 15h00.

Tsugio Matsuda : « Vu la météo instable jeudi soir, difficile d’améliorer notre chrono du mercredi. Malgré cela, la voiture a prouvé qu’elle avait les moyens d’évoluer aux avant-postes dans toutes les conditions. J’étais un peu déçu de ne pas pouvoir bénéficier d’un tour limpide mais je garde à l’esprit que la course dure 24 heures. Nous avons donc largement le temps de remonter au classement pour signer, je l’espère, un beau résultat dimanche. »

Matt Howson : « Nous avons joué d’un peu de malchance en qualifications mais restons entièrement convaincus du potentiel de la voiture en configuration course. Après avoir privilégié la performance sur un tour, nous avons porté notre attention vers les réglages pour samedi. La météo va jouer un rôle capital au Mans cette année. Le temps s’est montré si capricieux que j’ai l’impression d’être à Spa-Francorchamps ! À nous de prendre des décisions judicieuses pour être encore dans le coup dimanche au petit matin : c’est clairement l’objectif. »

Richard Bradley : « Je suis ravi du comportement de notre ORECA 05-Nissan. C’est juste dommage de n’avoir pu la qualifier plus haut sur la grille à cause de la météo. L’un de nos tout premiers tours en Q2 allait nous placer dans les quatre premiers avec un chrono en 3’38’’ mais quelqu’un est parti à la faute devant nous et a entraîné un drapeau jaune. La voiture dispose d’un bon set-up pour la course et nous sommes convaincus de pouvoir viser un bon résultat ce week-end. »

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*