Pau FIA F3 Essais libres: Comme de bons élèves

Il pleut sur Pau mais cela ne pas durer ! © Nicolas Paludetto

La pluie, fine et pénétrante s’est invitée au lancement du week-end palois sur ce circuit où, concentration et vigilance marchent de concert. 

Les deux séances d’essais libres programmées en matinée ont fait l’object de surpenants chronos prometteurs aussi insolites que annonciatrices de beaux bastons pour les ‘qualifs’ programmés en fin de journée et peut être encore sous la pluie !

 

Essais libres1 : Les pilotes apprennent la piste
Lors de la première séance d’essais libres ce matin sur le circuit de Pau, les concurrents  diu FIA Formula 3 European se sont attelés à prendre la mesure du circuit sous un crachin persistant.

Lors de cette session de roulage, la majorité des pilotes sont restés prudents. Le tracé de Pau étant par nature très technique, le revêtement mouillé n’arrange rien à l’affaire ! L’apprentissage est donc le maître mot de ce matin : savoir repérer les flaques d’eau, ainsi que les bandes blanches glissantes sont les deux dangers inhérents à Pau. Malgré des conditions de piste peu rassurantes pour ces jeunes pilotes, les 40 minutes de session se sont déroulées dans le calme, jusqu’au dernier tour d’Alessio Lorandi (Carlin). L’Italien, d’entrée de jeu aux avant-postes, tentait d’améliorer son chrono lorsqu’il perdit le contrôle de sa monoplace à l’approche de la statue Foch. Le choc avec le rail extérieur le renvoya dans le mur de pneus. Les mécaniciens ont du pain sur la planche pour remettre la Dallara en état avant les qualifications cet après-midi (14h25)

Le meilleur temps de la matinée a été réalisé par l’Anglais Callum Ilott (Van Amersfoort Racing) tandis que son équipier Anthoine Hubert s’est rassuré avec le 10ème temps. Le Français a même inscrit son nom au 2ème rang à la mi-séance. Vainqueur en Formule Renault 2.0 ALPS l’an passé, le seul tricolore du plateau n’a pas perdu son coup de volant !

Essais libres 2 : Un peloton studieux
Toujours accompagnés par la pluie, les pilotes du FIA F3 European continuent à travailler sur le tracé de Pau (2760 mètres), sur le comportement de leur monoplace.

Les pilotes de la Formule 3 n’ont même pas eu le temps d’ôter leur combinaison humide avant de prendre part à la seconde séance d’essais libres. Les conditions de piste sont identiques, entre pluviote et averse drue. Cette fin de matinée se déroule sans Alessio Lorandi (Carlin) : sa Dallara est restée dans le garage pour réparation.

C’est le Britannique Callum Illot (Van Amersfoort Racing) qui s’est montré le plus rapide sur le tracé avec un temps de 1’22 ».
Autre enseignement de cette séance : le retour en force de Prema Powerteam, qui classe trois de ses quatre pilotes dans le top 5 (Cassidy, Aron, Stroll). Il n’y eut guère que Max Günther à être resté discret (11ème). Le leader actuel au championnat a préféré enchaîner les tours sous la pluie, histoire d’améliorer les réglages de ma monoplace.
Anthoine Hubert a été un animateur régulier de la séance. Constamment placé dans la première moitié de tableau, le Français termine une nouvelle fois 10ème.
Désormais les équipes peaufinent les mécaniques en vue de la séance qualificative, dans le courant de l’après-midi et qui détermineront de la grille de départ des trois courses à suivre.

Medhi Casaurang-Vergez,

 

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*