GP d’Espagne: Haaker sacré Champion du Monde !

© DR

Au terme d’une soirée de folie organisée par le très valeureux et professionnel club ‘The 5 Elements’ et où, les stars de la soirée ont assuré un show dantesque, c’est le nouveau venu tout droit des Etats-Unis Colton Haaker (USA-Husqvarna) qui est sacré Champion du Monde Prestige 2016. Au terme de trois manches étriquées, il entre ainsi dans l’histoire comme celui qui a fait chuter Taddy Blazusiak (PL-KTM) après 6 ans de règne ! Le jeune Manuel Lettenbichler (D-KTM) n’a pas failli et devient Champion du Monde Junior 2016.

 

Cela partait pourtant mal pour Haaker qui voyait Cody Webb (USA-KTM) remporter sa troisième Super Pole Akrapovic de la saison et lui reprendre donc trois points alors que Jonny Walkeer (GB-KTM), troisième de cette Super Pole, lui en prenait un… Mais dès le départ de la première manche, le pilote Husqvarna montrait sa détermination. Alors que Taddy Blazusiak signait le Holeshot 100%, Haaker lui faisait un très bel intérieur dans le deuxième virage… Il prenait alors une avance conséquente sur le Polonais, Alfredo Gomez (E-KTM), Jonny Walker (GB-KTM) et Mario Roman (E-Husqvarna). De son côté, Webb devait jouer des coudes dans le peloton et ne ressortait que 9ème au premier tour. Malheureusement pour Haaker, ses vieux démons le reprenaient et il partait à la faute dans le 5ème tour, laissant la place de leader à son coéquipier Roman, sur motivé devant son public ! Le Californien repartait en troisième position juste derrière Blazusiak. C’était alors au tour de Roman de goûter la terre Madrilène et il embarquait dans sa chute le sextuple Champion du Monde et Haakeer… De leurs côtés, Webb remontait petit à petit et pointait en 5ème place à ce moment-là tandis que Walker, bien que courageux se voyait rétrograder 7ème, à la lutte avec Taylor Robert (USA-KTM) pour la 6ème… Quatre tours avant la fin, Gomez y allait lui aussi de son erreur et laissait Blazusiak seul aux commandes de la course. Il ne fallait pas en offrir autant à l’officiel KTM qui s’envolait vers sa deuxième victoire de manche de la saison… L’Espagnol, malgré cette chute, résistait à Haaker pour les 17 points du deuxième rang tandis que Webb arrachait la 4ème place au nez et à la barbe de Roman. Au classement provisoire,  Haaker prenait donc les commandes de la catégorie avec 4 points d’avance sur Walker (7ème) et 5 sur Webb.

Webb remporte le GP, Walker serre les dents
Deuxième manche avec départ inversé et Holeshot 100% pour le valeureux Joan Pau Segura (E-KTM) ! Derrière, du côté des ténors, c’est Taddy Blazusiak qui s’en tirait le mieux ressortant 4ème du premier tour alors que Webb pointait 7ème, Haaker 9ème et Walker, englué dans une chute au départ, seulement 13ème… Alors que le Polonais partait à la faute dès le deuxième tour, Webb et Haaker entamaient leur remontée fantastique. Segura résistait brillamment comme à Prague avant de chuter dans le 4ème tour et de laisser Cody Webb prendre les commandes… Commandes qu’il ne lâchera pas jusqu’à la fin même si Haaker se faisait très pressant et limitait les dégâts avec une bonne place de second. Derrière le duo infernal, Blazusiak prenait le meilleur sur Mario Roman dans le tout dernier tour alors que Taylor Robert remportait son duel face à Alfredo Gomez pour la dernière place du Top 5. De son côté, Jonny Walker continuait à serrer les dents et remontait jusqu’au 7ème rang !

Juste avant la dernière manche, Webb était revenu à deux petits points d’Haaker tandis que Walker perdait presque tout espoir de titre avec 12 points de retard sur l’officiel Husqvarna. La tension était palpable sur la grille de départ et Taylor Robert s’était positionné à l’intérieur, Webb à ses côtés. Robert signait le Holeshot mais ouvrait aussi la porte à son coéquipier chez KTM USA afin de lui permettre de prendre les devants. Le Californien s’envolait très rapidement tandis qu’Haaker devait jouer des coudes en 5ème position et Walker serrait des dents en 8ème position. Très rapidement, Haaker reprenait tour à tour Taylor Robert, Taddy Blazusiak et Alfredo Gomez. Il entamait alors une remontée fantastique que peu pensait pouvoir être possible. Mais voilà, c’était sans compter sur la force de caractère et la soif de vaincre de l’Américain. Souvent malheureux en Endurocross face à Webb, Haaker comptait bien vaincre le signe indien en SuperEnduro. Il grignotait de précieuses secondes à chaque tour et plaçait une attaque sur son rival à deux tours de la fin. Malheureusement pour lui, cette attaque se retournait contre lui et Webb en profitait pour recreuser un petit écart. Mais cela ne suffisait pas à calmer les ardeurs d’Haaker qui repartait à la charge à l’entrée du dernier tour dans le Firewood section. Cette fois-ci l’attaque, assez impressionante, était concluante et Haaker devenait alors le chassé. Mais Webb ne l’entendait pas de la même oreille et reprenait la place de leader sur un block pass très musclé dans le sable. Tout le monde pensait alors que Webb allait remporter la dernière manche et donc le titre d’un petit point. Mais Haaker tentait le tout pour le tout dans les coursives et réussissait son attaque ‘de la dernière chance’. Il ressortait des coursives en leader et pouvait laisser éclater sa joie en passant la ligne d’arrivée : il est le Champion du Monde Prestige 2016 ! « Quel sentiment extraordinaire ! En arrivant sur le SuperEnduro en début de saison, jamais je n’ai pensé pouvoir remporter le titre dès ma première année. Et cela partait mal avec mes erreurs en Pologne et Allemagne. Mais il ne faut jamais rien lâcher jusqu’à la fin et je viens de le prouver ce soir ! C’est magique ! » Exultait Haaker. Derrière ce final de folie, Taylor Robert prenait le meilleur sur Mario Roman et Gomez tandis que le malheureux Walker devait se contenter de la place de 6ème. Au classement du Grand Prix, Webb remportait tout de même la soirée devant le nouveau Champion du Monde Haaker et le héros local Alfredo Gomez.

Lettenbichler sans surprise
Il ne faisait aucun doute que Manuel Lettenbichler (D–KTM) allait être titré. Mais il fallait encore savoir à quel moment, à quel manche. Cela n’a pris qu’une seule manche à l’Allemand pour remporter le titre de Champion du Monde Junior 2016. En effet, sa nouvelle domination, conjuguée avec les déboires du Portugais Luis Oliveira (Yamaha-5ème) lui a permis d’être titré deux manches avant la fin. De quoi lui enlever un peu de pression afin de lui permettre de signer son cinquième Hat Trick de la saison. Mais le Sud-Africain Wade Young (Sherco) lui a donné du fil à retordre (2ème) tandis que Benjamin Herrera (CM-TM) a subtilisé la dernière marche du podium pour un rien à Tim Apolle (D-Husqvarna) et Luke Flack (GB-Sherco). Au Championnat, cela ne change rien, Luis Oliveira termine tout de même Vice-Champion tandis que Tim Apolle s’adjuge la 3ème place. De bon augure pour le futur…

La saison 2015/2016 se termine donc avec le couronnement du showman Colton Haaker ainsi que le titre de Champion du Monde Junior attribué à l’Allemand Manuel Lettenbichler. Place désormais à l’intersaison où chaque pilote sera tourné vers un seul objectif : être prêt à 100% pour l’ouverture de la saison 2016/2017 qui s’annonce d’ores et déjà encore plus intense et indécise.

Resultats
Prestige
Heat 1 : 1. BLAZUSIAK – 2. GOMEZ – 3. HAAKER – 4. WEBB – 5. ROMAN – 6. ROBERT- 7. WALKER – 8. TREMAINE – 9. LEON……
Heat 2: 1. WEBB – 2. HAAKER – 3. BLAZUSIAK – 4. ROMAN – 5. ROBERT – 6. GOMEZ – 7. WALKER – 8. LEON – 9. SALSENCH……
Heat 3: 1. HAAKER – 2. WEBB – 3. ROBERT – 4. ROMAN – 5. GOMEZ – 6. WALKER – 7. TREMAINE – 8. LEON – 9. SALSENCH…
SuperPole powered by Akrapovic: 1. WEBB – 2. ROBERT – 3. WALKER…
Standing:  1. HAAKER 292 points – 2. WEBB 287 pts – 3. WALKER 270 pts – 4. ROBERT 231 pts – 5. GOMEZ 221 pts – 6. ROMAN 176 pts – 7. TREMAINE 162 pts – 8. BLAZUSIAK 157 pts; – 9.LINUSSON 77 pts – 10. TREMAINE 71 pts….

Junior
Heat 1: 1. LETTENBICHLER – 2. YOUNG – 3. APOLLE – 4. HERRERA – 5. OLIVEIRA – 6. FLACK – 7. HOARE – 8. MARTINSEN – 9. KARGUL…
Heat 2: 1. LETTENBICHLER – 2. YOUNG – 3. FLACK – 4. APOLLE – 5. HERRERA – 6. HOARE – 7. MARTINSEN – 8. OLIVEIRA – 9. PUEYO……
Heat 3: 1. LETTENBICHLER – 2. YOUNG – 3. HERRERA – 4. FLACK – 5. APOLLE – 6. HOARE – 7. OLIVEIRA – 8. MARTINSENI – 9. PUEYO……
Standing: 1. LETTENBICHLER 343 points – 2. OLIVEIRA 258 pts – 3. APOLLE 228 pts – 4. GUTZEIT 170 pts – 5. MARTINSEN 122 pts – 6. HERRERA 119 pts – 7. HOARE 108 pts – 8. SEALEY 95 pts – 9. HUMPHREYS 71 pts – 10. KACZMARCZYK 63 pts……

Communiqué MAXXIS,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*