WTCR Course 2 : Magnus remporte une dernière course folle en Arabie Saoudite

Gilles Magnus a remporté la toute dernière course de WTCR – FIA World Touring Car Cup de l’ère actuelle après qu’Attila Tassi, premier leader de la Course 2 sur la WTCR Race of Saudi Arabia, a été éliminé par une collision sur le Jeddah Corniche Circuit.

Tassi menait depuis la pole position dans sa Honda Civic Type R TCR du LIQUI MOLY Team Engstler. Il a “survécu” à un assaut d’une autre Honda, d’ALL-INKL.COM Münnich Motorsport celle-là, pilotée par Esteban Guerrieri qui a freiné trop tard au virage n° 1 et s’est retrouvé en tête-à-queue. Puis, Franco Girolami (Comtoyou Team Audi Sport) a porté une attaque par l’intérieur sur Nicky Catsburg (BRC Hyundai N Squadra Corse) pour la deuxième place. Il s’est loupé et a emmené avec lui dans son malheur ce même Catsburg ainsi que Tassi.

Cela a porté Magnus en tête avec une belle avance, le Belge signant sa première victoire de la saison en WTCR dans une course qui s’est terminée, après une autre collision entre Nathanaël Berthon et Rob Huff, derrière la Honda Civic Type R Limited Edition faisant office de voiture de sécurité. L’abandon du Français a confirmé Néstor Girolami (ALL-INKL.COM Münnich Motorsport) à la deuxième place du championnat derrière le nouveau King of WTCR, Mikel Azcona*.

« Ça, j’en avais besoin ! », a lancé un Magnus comblé. « Pour l’équipe, pour moi-même, pour ma confiance. On a traversé des moments difficiles. Bahreïn a été compliqué. Même ici, j’ai commis une erreur en Q3 qui n’aurait pas dû arriver. J’étais un peu déçu et [cette victoire] était exactement ce qu’il me fallait pour avoir un peu de confiance en moi avant l’année prochaine. »

Parti en première ligne, Viktor Davidovski a perdu plusieurs places au début, mais les rebondissements devant lui ont permis au pilote wildcard du Comtoyou Team Audi Sport de retrouver sa deuxième place, parachevant un doublé Audi à l’arrivée. « C’est impressionnant, je suis vraiment impressionné par Viktor et je suis très content pour lui », a poursuivi Magnus, qui avait conclu la manche précédente à Bahreïn en sortant son ancien coéquipier Mehdi Bennani de la piste lors d’un accrochage en Course 2. « J’aimerais profiter de ce moment pour remercier Comtoyou de tout le travail qui a été fait à Bahreïn », a-t-il ajouté. “Ils n’ont pas dormi de la nuit et je me sentais vraiment mal pour les gars. Maintenant, je peux leur donner quelque chose en retour et j’en suis très heureux. »

« C’est un week-end fantastique pour moi », a enchaîné Davidovski. « Je me suis peut-être mis un peu trop de pression au départ et j’ai fait une erreur. Mais après trois tours, j’ai retrouvé ma position et j’étais derrière Magnus, pour finir deuxième. Je suis très content. Le feeling découlant d’un podium en WTCR est fabuleux. »

Azcona a aussi bénéficié des incidents devant lui pour conclure sur un nouveau podium, avec la troisième place, cette année synonyme de titre WTCR pour lui. “C’est une très bonne façon de finir la saison”, a-t-il commenté. “Honnêtement, je ne m’y attendais pas après le résultat de la première course, mais il y a eu de nombreux accrochages devant moi dans les deux premiers tours et j’ai eu de la chance. J’ai gagné quelques positions grâce à ça. Mais il faut être là à la fin. Je suis donc très content de ce podium et de cette saison fantastique. Finir comme ça sur le podium est très bien.”

Derrière Azcona et son équipier au sein de la BRC Hyundai N Squadra Corse, Norbert Michelisz qui s’est classé quatrième, Berthon a été à la poursuite de Huff durant presque toute la course avec derrière lui son compagnon d’écurie du Comtoyou DHL Team Audi Sport, Tom Coronel. Le Français, qui visait de gros points pour déloger Néstor Girolami de la place de vice-champion, a maintenu la pression sur le pilote de la CUPRA Leon Competición de Zengő Motorsport – mais le Britannique a répondu à toutes ses attaques. Cela jusqu’au 18e tour, lors duquel l’Audi s’est porté à l’intérieur de la CUPRA dans le dernier virage. Mais les deux voitures se sont accrochées et Berthon est resté sur le carreau avec la roue avant droite cassée. La course, la saison et la catégorie WTCR se sont alors terminées derrière la voiture de sécurité.

Huff a conservé sa cinquième place sur la piste devant Coronel et Dániel Nagy, septième pour Zengő Motorsport bien qu’étant initialement resté immobilisé sur la grille de départ. Néstor Girolami a pris la huitième place, s’assurant celle de dauphin au championnat, devant Tiago Monteiro et le local Ahmed Bin Khanen en dixième position. Guerrieri a terminé 11e après son tête-à-queue du deuxième tour.

*En attente de confirmation des résultats par la FIA.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*