Rallye des Pionnier’s : Un véritable rallye-raid à l’ancienne

Le rallye des Pionniers (RDP Dakhla Classic) s’élançait depuis Nador au Maroc et comptait une caravane de 180 personnes comprenant 37 autos et 19 motos en course.

Ceux qui avaient cru partir en balade bucolique comme aux temps des premières éditions françaises et assister au couchant de soleil sur les dunes, n’avaient pas retenu le discours du boss de TL’O Pascal François. Lors de la présentation officielle, il annonçait : « Nous vous avons tracé un vrai, beau, parcours de rallye-raid. Vous allez affronter des difficultés, verser de la sueur, peut être des larmes et surement me détester par moments, mais vous allez vivre une grande Aventure! »

Et il ne leur avait pas menti ! L’aventure, le dépassement de soi, les difficultés en nombre, tous les ingrédients y étaient. Des grosses chaleurs jusqu’à Tan Tan à mi-parcours, à la navigation qui s’est compliquée en raison de moyens modernes défaillants et du terrain changeant, les reprises de notes quotidiennes à l’ancienne, des pistes cassantes endommageant les vieilles mécaniques ont encore plus plongé les participants dans le vécu des premiers Paris-Dakar.

Les moins aguerris ont été surpris par la rudesse des huit étapes. Cotel, Florin, Morize, Guyonnet Dupérat, Guirousse, Reparat, Delfino étaient venus chercher cela.

Les organismes ont souffert, surtout chez les motards.

L’expérience et la fiabilité ont été la clé du succès de Guillaume Morin qui en est à sa sixième participation. Le pilote constructeur de la réplica XTZ Nevada de Peterhansel sort vainqueur d’un très beau duel avec le pilote KTM de classe ‘Open’ Sébastien Tocaben.

Au départ, tout le monde avait les yeux rivés sur les deux 125 Yamaha Ténéré qui avait pour objectif de franchir l’arrivée. Légères et agiles, les casses moteurs ont mis rapidement fin aux espoirs des deux pilotes.

Chez les autos, l’expérience a également œuvré avec la victoire de l’équipage Gilles Girousse/ Delphine Delfino avec leur Mercedes Koro. Après des débuts fracassants 2 victoires et 2 podiums, ils ont assuré sur la deuxième partie de l’épreuve, jouant Saint-Bernard du désert en prêtant mains fortes à la voiture médicale en panne !

Du côté des Buggys, la famille Chapot père et fils s’imposent devant le Buggy RMA de J-P Reparat et les 3 buggys Cotel.

Clin d’œil au sympathique couple belge Deru/Meyer qui termine avec une Golf ainsi que l’autrichien Thomas Blaich en 2CV, il fallait le oser !

Le rallye s’est terminé sous la pluie à Dakhla (qui parait-il n’avait pas vu tomber d’eau depuis 4 ans) et le vent, venant saluer les 23 autos et 16 motards rescapés.

Ils ont dit…
Pascal François, organisateur : « Ça a été une épreuve longue et difficile. Les copilotes ont eu beaucoup de travail sur les road-book. Il y a eu des abandons… J’avais annoncé un rallye difficile, challenge gagné. Satisfaction des concurrents, avec retours positifs des anciens du Dakar : Cotel, Morize, Dupérat… tous prêt à signer pour 2023… Beaucoup de ceux qui sont venus découvrir le rallye raid sur mon épreuve sont prêt à revenir. »

Gilles Girousse (vainqueur Autos) : « Encore une grande aventure qui se termine plutôt bien. Au départ j’avais prévenu que si l’ auto marchait bien, on avait des prétentions, bien que les voitures open ne correspondent pas au principe des Pionniers…un grand merci à ma copilote et à mon équipe et aussi à l orga. Les pistes étaient magnifiques… 3000 km comme un canon-ball. »

Jean Paul Reparat : « Un des plus beaux rallye auquel j’ai participé. Le rallye progresse beaucoup dans son organisation. Très heureux d’avoir participé à cette épreuve avec des spéciales très difficiles qui n’ont pas à rougir par rapport aux plus grands rallyes auxquels j’ai participé. »

Max Delfino : « Content d’être arrivé au bout. C’était un rallye éprouvant, avec des étapes aussi belles que difficiles. Seulement 6 ‘finishers’ au sens Dakar du terme, sur presque 40 partants: les chiffres parlent d’eux même. Pour ma part, j’ai passé une super semaine. »

Les classements:
Top 5 Motos : 1. Morin Guillaume – Yamaha ; 2. Tocaben Sébastien – KTM ; 3. Semtner Lutz – Yamaha ; 4. Zuendel Tom – Yamaha ; 5. Simonin James – Husqvarna…

Top 5 Motos Open : 1. Tocaben Sébastien – KTM ; 2. Simonin James – Husqvarna ; 3. Grand’Eury Patrick – Yamaha ; 4. Curé Brice – Yamaha ; 5. Sannen Gunter – Husqvarna…

Top 5 Autos : 1. Girousse Gilles – Delfino Delphine – Mercedes Koro ; 2. Chapot Rémi – Chapot Alexandre – Buggy Chaps ; 3. Sachs Maxime -Sachs Norman – Toyota Historic ; 4. De Sousa Gil – Tafilet Anthony – Toyota Historic ; 5. Bovis Laurent – Poinsot Anne – Range Rover…

Top 5 Buggys : 1. Chapot Rémi – Chapot Alexandre – Buggy Chaps ; 2. Reparat Jean Paul – Cremer Gaëlle – Buggy RMA ; 3. Florin Gilles – Neau Philippe – Buggy Cotel ; 4. Cotel Hervé – Patenotte Philippe – Buggy Cotel ; 5. Troutier Jannick – Rivière Sandrine – Buggy Cotel…

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*