Grand Prix : Damier sur Albi…

Albi, FRANCE - June 24 : during the Grand Prix d’Albi at Circuit du Sequestre on June 24, 2022 in Albi, FRANCE. (Photo by Romain Perchicot)

Le coup d’envoi de la troisième et dernière journée du Grand Prix d’Albi a été donné ce dimanche matin avec les essais qualificatifs de la Caterham.

Rugissement des moteurs et météo au beau fixe, les spectateurs ont encore cette journée dominicale pour profiter du spectacle et planter un parasol au pied de leur glacière sur l’un des nombreux espaces verts que propose le circuit.

Ils étaient déjà nombreux la veille à assister aux premières courses des quatre disciplines au programme de ce 78ème Grand Prix d’Albi : Catheram, Mitjet, TC et GT4. Mais surtout à supporter les acteurs locaux qui ont tous plus ou moins animés les séances. A commencer par Benoit Castagné. Deux podiums en autant de courses, l’Albigeois au volant de la Mitjet #84 a brillamment croisé le fer avec deux autres solides concurrents – Romain Fabre et Xavier Dayraut – qui, a eux trois, ont constitué un indétrônable brelan d’As.

La course inaugurale de GT4 dans le Tarn a, quant à elle, révélé son lot de rebondissements. Si les incidents avaient débutés dès la matinée samedi avec l’impressionnant – bien que sans gravité – accident de Loris Cabirou (AGS Events) dont l’Aston Martin a terminé sur le toit, ils se sont largement poursuivis lors du premier round dans l’après-midi imposant deux longues sorties de la voiture de sécurité. Au total, dix véhicules (soit un quart du contingent d’engagés) ont terminé non classés. Une de moins que ce à quoi s’apprêtait à offrir la dernière boucle. A quelques dizaines de mètres de couper la ligne sous le damier, l’Espace Bienvenue (3e) a bien failli compléter la liste d’infortunés se faisant une petite frayeur en s’octroyant un détour bucolique par le bas-côté herbagé, finalement sans conséquence.

C’est l’écurie Akkodis ASP s’est quant à elle taillée la part du lion avec deux de ses Mercedes aux avant-postes. Le champion de France en titre, Thomas Drouet, et son nouvel équipier Paul Evrard en tête devant la paire de jeunes issus de la monoplace Chevalier/Joulié. Les Tarnais de chez GPA Racing, qui participent à leur première manche du championnat FFSA GT4, David Pouget et Didier Sirgue, continuent leur prise de marque avec de prometteuses positions au milieu du peloton dans une catégorie particulièrement relevée.

Bref, au regard des scénarios dégagés samedi, le spectacle s’annonce encore au rendez-vous dans le décor champêtre du circuit du Séquestre !

Romain Perchicot

 

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*