Rallye TT du Barétous : En attente d’un report ou d’une annulation !

Lanne-en-Baretous, FRANCE - June 17 : during the Rallye du Baretous at Mairie on June 17, 2022 in Lanne-en-Baretous, FRANCE. (Photo by Romain Perchicot)

Les vérifications administratives et techniques battaient leur plein à Lanne, certes il faisait chaud, mais la température était supportable en cette période qui flirte avec l’été. Il était 17h 05 lorsque l’ASAC Basco-Béarnais prenait acte d’un e-mail émis par la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques, ordonnant l’annulation du Rallye du Barétous.

Le Directeur de course Gilbert Lucas et son adjoint Christian Grolleau n’ont pu, malgré l’assurance d’avoir mis en place toutes les mesures sécuritaires en termes de protection, d’avoir doublé le nombre d’extincteurs en cas d’incendie… rien n’y fit et le désarroi s’installait dans le noyau dur du bureau de l’écurie Monts et Vallées, présidé par Julien Bozom.

La question du report était évoquée, celle d’une annulation pure aussi, les conséquences financières étaient survolés pourtant elles représentent une sacrée ardoise et, le travail effectué en amont s’effondrait.

« La déception est immense. Tout le travail réalisé par tout le monde pour la réussite de notre rallye et charmer les 107 équipages qui ont engagé des frais pour venir chez nous, part à la corbeille. Une date de report est à l’étude mais, dans une semaine nous ne disposerons pas d’hébergements suffisants, la saison estivale s’installe et refaire une manche avec une cinquantaine de concurrents serait pour nous, financièrement, catastrophique… On ne s’attendait pas à celle-là au dernier moment ! » reconnait Julien Bozom.

Vincent Foucart (Etampes) partageait la déception de l’organisateur devant ce verdict : « ils se sont défoncés pour préparer les pistes nous avons pu le constater au cours des reconnaissances. Pour nous, pilotes, c’est moins grave malgré les frais engagés… » Jérôme Hélin venu de Créon (près de Bordeaux), 3ème au Championnat, enfonce le clou : « Cette vague de chaleur est annoncée depuis le début de la semaine, Météo France est assez précis maintenant. Les politiques auraient pu et dû en accord avec les associations sportives organisatrices de manifestations prendre cette décision en amont… »

Le Barétous aura du mal à se positionner de nouveau dans un calendrier chargé et équilibré, la période estivale est à oublier même si, les dates du 1et au 3 juillet sont apparues sur la table!

Marie-France Estenave
Photos Romain Perchicot

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*