Dakar : Bradley Cox… dans la roue de son père Alfie !

À 23 ans, le #49 s’apprête à ramener le nom de Cox sur le Dakar… et sur une KTM. Bradley n’est autre que le fils d’Alfie, pilote officiel KTM de 1998 à 2005, trois fois sur le podium du Dakar (2ème en 2002) et vainqueur de huit étapes. Bradley avait dix ans lorsque la légende sudaf’ a raccroché le guidon et déjà cinq ans de motocross dans les bottes. À quinze ans, il partait tenter sa chance en motocross européen et s’installait seul en Belgique. Une série de blessures plus tard et il était de retour au pays à dix-huit ans, où sa carrière, cette fois-ci en enduro, allait prendre son envol. Comme son père, Bradley allait dominer durant une décennie la scène off road d’Afrique du Sud… avant d’être inspiré par l’un de ses rivaux local : « Il y a deux ans, j’ai vu le succès de Ross Branch et cela m’a donné envie d’essayer le rallye. Après les épisodes du Covid, j’ai enfin pu participer au Maroc en octobre dernier. »

Une première expérience à laquelle Alfie a pu assister : « Les premiers jours, je lui ai demandé si c’était vraiment ça qu’il voulait faire : se lever en pleine nuit pour partir se poncer les fesses sur sa selle dans le froid en liaison. Il m’a dit que oui. C’était parti. » Depuis, Bradley se prépare à « marcher dans les pas de mon père, vingt ans après lui. » Un mimétisme poussé jusqu’au style de pilotage : « Quand on regarde des images de mon père et de moi sur une moto de rallye, on est tous les deux assez petits et on est toujours sur l’avant de la moto. J’aime à dire que je suis plus rapide que lui ! Mais on verra ça une fois que j’aurais fait autant de Dakar que lui. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*