Matthieu Baumel au Grand Prix Historique de Dubaï sur un Proto IMSA….

Ce n’est pas un ‘poisson d’avril’, Matthieu Baumel est à Dubaï pour participer au Grand Prix Historique. Il y pilote une ARGO JM19D groupe C de 1989 (IMSA), 5.7L V8 Chevy et après avoir moulé son siège hier, aujourd’hui, les séances d’essais libres lui permettront de se familiariser avec ce bijou. « C’est une opportunité merveilleuse qui m’est offerte par mon partenaire Rebellion. Participer au Grand Prix Historique de Dubaï avec un tel proto était imaginaire, je ne pensais jamais vivre un rêve aussi fou! Romain Dumas est également présent. Une telle expérience ne pouvait se refuser car, je suis aussi un passionné des voitures anciennes… »

Pour Matthieu Baumel entre rallye WRC, rallye-raid, voiture historique, une participation à l’Andros en 2021, pilote à ses heures en tout-terrain sur terre ou sur glace… le navigateur de Nasser Al-Attiyah cache plusieurs facettes sous son sourire d’ange. Il court le furet profitant pleinement de la vie c’est sa raison de vivre entre vie familiale en Andorre et sa passion pour les sports mécaniques et de neige.

Tout en préparant son prochain Dakar, ce coéquipier exemplaire qui porte très haut les couleurs de Red Bull et à titre personne celle de Rebellion, n’a pas fini d’étonner et de détoner ces prochains mois et les années à venir.

« Cette première en Formule 1 Historique est certainement une occasion unique dans une vie. C’est fabuleux ! Faire de nouveau le talon-pointe, posséder une boîte de vitesses en ‘H’… je n’ose me prononcer encore sur les sensations que je vais pouvoir ressentir pour les partager ensuite ! » avertie Matthieu tout à sa découverte et, comme un enfant, avec des yeux aussi grands que ceux d’un enfant devant un sapin de Noël. De ce jour familial qui arrive à grand pas, il précise : « Nous serons en famille en France pour fêter l’évènement avant le décollage pour l’Arabie Saoudite. »

Mais avant de s’aligner au Dakar, passage obligé au Ha’il « pour défendre avec Nasser, notre place de leader en Coupe du Monde FIA cross-country. Nous mènerons pour la dernière fois notre actuel Toyota Hilux Gazoo avant de grimper dans le nouveau modèle avec lequel nous venons de rouler en Afrique du Sud. Les 900 km couverts nous ont donné entière satisfaction, nous effectuerons un petit roulage à Djeddah avant le départ du Dakar, pour ne pas dire que la voiture est neuve… »

Le Ha’il sera un dernier entraînement pour Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel avant de s’élancer dans le plus grand rallye-raid dans le monde. Ne perdre aucun automatisme, être devant pour contrer l’adversité dès la super-spéciale du 1er janvier à Ha’il, faire corps avec la tablette… des éléments indispensables afin que ce binôme favori de la 44ème édition soit à la pointe du combat dès le feu vert !

Marie-France Estenave

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*