Pour sa première saison, Realteam Racing devient vice-championne du monde d’endurance 2021 en LMP2 Pro/Am

L’écurie lausannoise d’Esteban Garcia a réalisé une belle prestation à Bahreïn en se classant 2ème de sa catégorie lors du dernier Grand Prix de la saison pour sa première expérience en FIA WEC.

Une semaine seulement après l’avant-dernière manche de la saison à Barheïn, le Championnat du monde d’endurance FIA-WEC était de retour sur le même circuit de Sakhir pour y disputer son Grand Prix de clôture dans un format légèrement différent de la précédente course de 6 heures. Courue en partie au crépuscule et se terminant dans la nuit, cette manche finale se déroulait sur 8 heures.

Sur la base des performances prometteuses de la semaine précédente, Realteam Racing a débuté son week-end bahreïni avec le meilleur temps absolu de la première séance des essais libres du jeudi. Ce boost de confiance n’a sans doute pas été inutile le lendemain pour aller décrocher la pole position dans la catégorie LMP2 Pro/Am devant Racing Team Nederland, l’écurie rivale pour la course au titre mondial.

Avec un début de course musclé, Realteam Racing réussissait à se maintenir aux avant-postes, en disputant une lutte constante avec les ténors de la catégorie. « Après une très belle qualification, nous étions assez confiants pour la course, raconte le pilote français Norman Nato. Nous avons essayé des choses pour cette épreuve de 8 heures. On voulait progresser dans certains domaines par rapport à la première course ici. La voiture était bien réglée et équilibrée. »

La lutte avec Racing Team Nederland a ainsi été intense et serrée jusqu’à la ligne d’arrivée, que Realteam Racing a franchie en 2ème position. « Nous avons un peu souffert de la chaleur extrême, poursuit Normal Nato. Cela nous a coûté une meilleure place. Nous avons terminé à quelques secondes seulement de nos adversaires sur une course de 8 heures, c’est très peu ! »

L’autre pilote français de Realteam Racing, Loïc Duval, lui fait écho. « On a fait une belle course et c’était très serré du début à la fin avec un écart infime au drapeau à damier, relève le Platinum Driver. On a été plus performants que nos rivaux mais on a un peu pêché sur les arrêts aux stands. Un écrou récalcitrant nous a coûté un peu de temps. Mais il n’y a personne à blâmer, c’est le sport automobile ! »

Gentleman Driver et patron de Realteam Racing, Esteban Garcia tire un bilan positif de sa première participation au Championnat du monde d’endurance. « Personnellement, j’ai apprécié cette dernière course, la meilleure de ma saison, se réjouit-il. Le championnat s’est conclu avec les deux épreuves à Bahreïn, où nous avons à chaque fois pris la 2ème place. On termine vice-champions avec le titre qui nous échappe pour pas grand-chose face à Racing Team Nederland. Bravo à eux. »

Il aura en effet manqué 19 petites secondes à l’équipe helvétique pour remporter cette dernière manche et vaincre les détenteurs du trophée. « Au final, le problème au moteur lors des 24 Heures du Mans nous coûte certainement de gros points pour décrocher le titre, analyse le Gold Driver Norman Nato. Nous avons tous fait notre maximum sans rien lâcher, mais le sport auto est ainsi. »

Loïc Duval confirme lui aussi cette impression. « Il y a eu une petite frustration au Mans avec un ennui mécanique qui nous coûte la victoire, souligne-t-il. Puis cet écrou à Bahreïn qui nous handicape également. Mais on a vécu une belle aventure humaine. On a formé un beau trio de pilotes, très solides, avec une jolie progression d’Esteban. On a défendu nos chances pour le titre jusqu’à la fin. On y a cru jusqu’au bout ! »

Avec une victoire au Portugal lors des 8 Heures de Portimão et une place sur le podium lors des cinq autres courses, la saison 2021 de l’écurie Realteam Racing est une réussite. « C’était notre première année en FIA WEC et nous avons eu une belle progression tout au long de la saison, se félicite Esteban Garcia. Je voulais remercier toutes nos équipes, TDS Racing, nos mécaniciens et nos ingénieurs qui ont fait un super boulot. Merci aussi à Loïc et Norman d’avoir été à mes côtés et avec qui on a tout donné cette saison. C’est formidable de terminer sur le podium de cette dernière course et de terminer vice-champions dans la catégorie LMP2 Pro/Am ! »

Résultats et chronos
ESSAIS LIBRES 1 : #70 – P1 (1:50.792)
ESSAIS LIBRES 2 : #70 – P4 (1:53.262)
ESSAIS LIBRES 3 : #70 – P1 (1:52.758)
QUALIFICATIONS : #70 – P1 (1:49.819)
COURSE : #70 – P2 (1:52.163)

Classement de la course LMP2 Pro/Am
P1 – Racing Team Nederland N.29 (1:52.961) – F. VAN EERD / P. CHATIN / N. DE VRIES
P2 – Realteam Racing N.70 (1:52.163) – E. GARCIA, N. NATO, L. DUVAL
P3 – High Class Racing N.20 (1:52.213) – D. ANDERSEN A. FJORDBACH R. KUBICA

Classement championnat LMP2 Pro/Am
1. Racing Team Nederland – 167 points ; 2. Realteam Racing – 146 pts ; 3. DragonSpeed USA – 138 pts…

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*