Clio Cup Europe : Finale à suspense à Barcelone

L’heure du verdict a sonné en Clio Cup Europe. Après treize rendez-vous menés tambour battant à travers le continent, les concurrents se retrouvent cette semaine sur le Circuit de Barcelona-Catalunya pour le grand dénouement de la saison. En jeu ? Deux titres en Clio Cup Europe et de nombreux autres au sein des Groupes B et D !

Dans cette dernière ligne droite, l’étape catalane du calendrier marquera la conclusion d’une campagne véritablement exceptionnelle ayant vu plus de cent pilotes s’affronter cette année tout en proposant un spectacle fascinant à tous les niveaux.

Derniers duels pour les titres européens
Avec quatorze victoires en vingt-six courses à eux deux, Nicolas Milan (Milan Compétition) et David Pouget (GPA Racing) ont marqué la saison de leur empreinte en se rendant coup sur coup tout au long de l’année. À Barcelone, les deux protagonistes s’affronteront une dernière fois pour se disputer la couronne européenne ainsi que l’Alpine A110 de série et le chronographe d’exception exclusivement produit par BRM promis au vainqueur.

Après avoir scellé le sacre de sa structure, Nicolas Milan arrive en position favorable en Catalogne. Fort d’une avance de vingt-neuf points après les décomptes retenant les vingt meilleurs résultats de l’année, Nicolas Milan a mis son rival dans l’obligation de réaliser le doublé pour espérer le priver du titre… Et dans ce cas, Nicolas Milan serait contraint d’obtenir une deuxième place sur l’une des deux courses pour s’assurer d’être sacré !

Chaque prétendant pourra également compter sur le soutien de leurs équipiers dans leur but. D’un côté, Nicolas Milan s’appuiera sur Marc Guillot, consacré au sein des Groupes A et C, Anthony Jurado et Mathieu Lannepoudenx tandis que David Pouget sera épaulé par les deux premiers Challengers du continent, à savoir Kévin Jimenez et Alexandre Albouy.

La couronne en Gentlemen Drivers Cup se jouera entre Horn (GPA Racing), qui peut être titré dès samedi, et son compatriote Lionel Viguier (TB2S), déjà couronné dans la même catégorie au sein du Groupe C. En l’absence d’Alessandro Sebasti Scalera, la troisième marche du podium final devrait se disputer entre Laurent Dziadus (Team Lucas), Quinto Stefana (Oregon Team), René Steenmetz et Stephan Polderman (Chefo Sport).

Barcelone offrira également une nouvelle occasion de briller cette saison à Due (Oregon Team), Jean-Marc Thévenot (Milan Compétition), Andrea Argenti (SI Racing Team), Mariano Alonso et Florent Grizaud (GPA Racing) ainsi qu’aux journalistes Gian Luca Pellegrini et Alberto Sabbatini (Press League by Oregon Team). En parallèle, Leo Jousset (Milan Compétition) et Juuso-Petteri Panttila (Oregon Team) effectueront leur première apparition de l’année et seront donc inéligibles aux points.

Enfin, ce week-end marquera l’entrée en piste de la Clio Cup réservée à des invités. Portant fièrement les couleurs Castrol, la voiture arborant le n°540 en hommage aux produits du partenaire de la Clio Cup Europe sera confiée au cofondateur de My Gasoline, Valentin Simonet.

Doubles enjeux dans le Groupe B
Après Nogaro, Magny-Cours, Hockenheim et deux rendez-vous au Castellet, les concurrents du Groupe B finiront aussi leur campagne à Barcelone.

Comme en Europe, le titre principal se jouera entre Nicolas Milan et David Pouget. Troisième du classement général, Kévin Jimenez visera le doublé Europe-Groupe B en Challengers Cup face à Alexandre Albouy, mais Mathieu Lannepoudenx, Jerzy Spinkiewicz (Uniq Racing) et Paul Cocaign (TB2S) entendent bien leur mener la vie dure. Déjà sacré en Gentlemen Drivers Cup, Laurent Dziadus souhaitera conclure l’année en beauté alors que ses poursuivants Horn, Jérémy Bordagaray (Team Borda Rally), Lionel Viguier, Fabien Julia (LR Performance), Javier Cicuendez (Team VRT) et Stephan Polderman se disputeront les places d’honneur.

Les différents prétendants à la victoire devront toutefois veiller à un ultime sursaut d’orgueil de la part de Yeraly Ospanov (Milan Compétition), Antoine Bordagaray (Team Borda Rally), Mathieu Rigoulet (Vic’Team) ou encore Guillaume Maio et Michel Faye (GM Sport).

Tout reste à faire dans le Groupe D
Dans le Groupe D, Nicolas Milan et David Pouget se disputeront également la couronne après leurs premières joutes à Magny-Cours, au Castellet, à Valencia et à Monza.

David Pouget est donc le dernier à pouvoir empêcher Nicolas Milan de signer un triplé historique qui porterait à treize son nombre de titres en Clio Cup. En parallèle, la lutte finale en Challengers Cup opposera Alexandre Albouy, Mathieu Lannepoudenx et Kévin Jimenez tandis que quatre pilotes s’affronteront pour le sacre en Gentlemen Drivers Cup puisque Horn, Stephan Polderman, Javier Cicuendez et René Steenmetz se tiennent en douze points seulement avant ce week-end.

De nombreux concurrents espagnols avides de briller sur leurs terres seront présents, à commencer par les redoutables Alex Royo et Jordi Palomeras (Team VRT). Nicolas Abella et Ivan Riera (Chefo Sport), Erik Zabala (Team VRT), Daniel Nogales, Alex Lahoz et les jumeaux Adrian et Alejandro Schimpf (Cota Automocion) seront aussi à surveiller, tout comme les Gentlemen Joaquin Rodrigo (Vearsa Sport) et Gabriel Alonso.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*