Les pilotes des 24 Heures pour Zoé

Magnifique élan de solidarité pour la petite Zoé, atteinte du syndrome de RETT, choisie par la famille Morizot pour être la bénéficiaire de la 14e édition de la Stand 21 Charity Cup.

Quel bonheur, en effet, de retrouver tous les champions et personnalités pour cette épreuve organisée par Yves, Romain et Christopher, sur l’accueillant parcours du golf De Beaune-Levernois grâce à Thierry Coursin, son nouveau propriétaire.
L’incomparable ambiance de cette épreuve fut immédiatement recréée, avec l’aide, il faut le confesser, de la dégustation des grands vins de la maison Albert Bichot; comme si la triste période de confinement n’avait jamais eu lieu !

Cette nouvelle édition était placée sous le signe des 24 heures du Mans, grâce à Gérard Larrousse, président de l’association des pilotes de la plus grande épreuve d’endurance du monde et qu’il a remportée par 2 fois sur Matra.

Mais beaucoup de champions d’autres disciplines étaient au rendez-vous pour croiser les fers dans cette compétition sur deux jours: Bruno Saby, François Chatriot, Gilles Panizzi, Xavier Lapeyre, Bernard Béguin, ont affronté des pointures comme le multiple champion du monde de Karaté Dominique Valera, les footballeurs Jean-Louis Zanon, Christian Lopez, Patrick Revelli, des légendes du sport comme Christian Plaziat, Alexandre Gonzalez, Jean Laudet ou la championne de Plumfoot Alice Nguyen.
Tous se sont retrouvés en présence d’Alain Suguenot, Maire de Beaune et président des hospices, pour un dîner de gala, mitonné par la nouvelle équipe du golf, au cours duquel fut organisée une mémorable vente aux enchères animée par l’inénarrable Christophe Jammot… Plus de 16 000 € furent récoltés grâce à la vente de casques, de combinaisons et autres équipements de course ainsi que de prestigieux flacons de la production vinicole locale… Cette somme permettra à la famille de Zoé atteinte du syndrome de RETT, d’acquérir des équipement, dont une tablette à lecture optique et des soins spécialisés en Espagne, afin d’aider à son développement.

« Quand on a la chance d’avoir de beaux enfants, en bonne santé et d’être président d’une entreprise mondialement reconnue, qui a révolutionné la sécurité dans les sports mécaniques, on se doit d’aider ceux qui n’ont pas eu cette réussite », confiait Yves Morizot, le fondateur de Stand 21, avant d’avouer sa fierté d’avoir beaucoup contribué à rendre la vie des pilotes beaucoup plus sûre… Œuvre d’autant plus gratifiante qu’elle a été réalisée en famille, ignorant l’appel des financiers prêts à investir des millions de Dollars pour prendre le contrôle de cette société très solidement implantée aux États-Unis.

Cette quatorzième édition, jouée sous un beau soleil d’automne, fut honorée de la présence de la Bugatti de Patrick Friedli qui apportait une note encore plus prestigieuse à l’événement.

« C’est un partenariat sur le long terme, car notre club apprécie les valeurs soutenues par Stand 21 … Nous souhaitons renforcer notre présence dans les années à venir . Je suis content de pouvoir offrir à nos pilotes l’opportunité de participer à une œuvre de charité tout en leur permettant de pratiquer leur sport favori », commente Gérard Larrousse, président de l’association des pilotes des 24 heures du Mans et grand passionné de golf qui ne rate jamais une édition de la Charity Cup.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*