Clio Cup Europe à Monza : Felice Jelmini s’impose à domicile

Vainqueur déchu samedi, Felice Jelmini (PMA Motorsport) a pris sa revanche en remportant la deuxième course de Clio Cup Europe à l’Autodromo Nazionale Monza. Sur ses terres, l’Italien a devancé Nicolas Milan (Milan Compétition), qui réalise une excellente opération dans la lutte pour le titre. Victorieux en Challengers Cup, Filippo Berto (Oregon Team) complète le podium tandis qu’Alessandro Sebasti Scalera (Milan Compétition) l’emporte en Gentlemen Drivers Cup.

Auteur du meilleur temps vendredi, Felice Jelmini s’élançait en pole devant Federico Scionti (Scuderia Costa Ovest), Filippo Berto et William Mezzetti (Progetto E20 Motorsport). Derrière ce quatuor italien, Nicolas Milan était le prétendant au titre le mieux placé sur la grille. Ses rivaux Marc Guillot (Milan Compétition) et David Pouget (GPA Racing) partaient respectivement dixième et quinzième, le dernier ayant été la victime d’une mésentente entre Felice Jelmini et Nicolas Milan provoquant un incident en chaîne dans un peloton en quête d’aspiration.

Comme samedi, le départ était donné sur une piste humide et piégeuse, comme Anthony Jurado (Milan Compétition) pouvait en témoigner en voyant sa course s’arrêter dès le tour d’installation. À l’extinction des feux, Felice Jelmini était débordé par Federico Scionti tandis que Nicolas Milan s’intercalait entre les deux pilotes italiens. Le poleman déchu profitait cependant d’une attaque de Nicolas Milan sur le nouveau leader à la Variante Ascari pour riposter et reprendre son bien.

Cette bataille entre les trois hommes faisait également les affaires de Mathieu Lannepoudenx, qui tentait de se mêler à la lutte avant son abandon au troisième tour. La voiture de sécurité effectuait son apparition dans la foulée afin d’évacuer sa Clio et celle d’Henrik Seibel (Carpek Services), bloquée dans les graviers.

À la relance, Felice Jelmini résistait à la pression de Nicolas Milan, lui-même exposé aux tentatives de Federico Scionto. L’Italien n’était pas plus serein en étant talonné par Marc Guillot, Filippo Berto et David Pouget. La course au titre allait toutefois connaître un véritable tournant. Après avoir effacé neuf adversaires en trois boucles avant la neutralisation, David Pouget partait en tête-à-queue après un contact dans le peloton au septième tour.

La fin de course se montrait tout aussi animée. Filippo Berto tirait profit des erreurs de Federico Scionti et Marc Guillot pour se hisser en troisième position. Les cartes étaient également redistribuées dans le peloton avec un duel intense entre Alexandre Albouy et Marc Guillot, tous deux devant six concurrents dans un mouchoir de poche.

Felice Jelmini s’imposait finalement sans trembler avec près de trois secondes d’avance sur Nicolas Milan. Troisième, Filippo Berto l’emportait au sein de la Challengers Cup devant Alexandre Albouy et Marc Guillot. Sixième, Antonio Herrerias (Chefo Sport) complétait le podium Challengers en précédant Nicolas Abella (Chefo Sport), Federico Scionti et Alessandro Sebasti Scalera, victorieux en Gentlemen Drivers Cup après la pénalité infligée à Andrea Argenti (SI Racing Team) pour avoir gagné un avantage en dehors des limites de la piste. David Pouget fermait le top dix.

Grâce à sa deuxième place, Nicolas Milan réalise une excellente opération au classement général en éliminant Marc Guillot de la course au titre. Le Français compte désormais vingt-neuf points d’avance sur son rival David Pouget. En Challengers Cup, Alexandre Albouy continue de consolider sa deuxième position derrière Kévin Jimenez tandis que Lionel Viguier (TB2S) reprend encore du terrain sur Horn (GPA Racing) en tête de la Gentlemen Drivers Cup.

Groupe A
Comme samedi, Felice Jelmini s’imposait dans le Groupe A. L’Italien l’emportait cette fois devant Filippo Berto et Marc Guillot, déjà titré hier. Sacré la veille en Challengers Cup, Filippo Berto était entouré de Giacomo Trebbi (MC Motortecnica) et William Mezzetti sur le podium de la catégorie. Enfin, Alessandro Sebasti Scalera fêtait sa couronne par une nouvelle victoire face à Pietro Bacchi (PMA Motorsport) et Quinto Stefana (Oregon Team) après la pénalité infligée à Andrea Argenti.

Groupe C
Couronné dans les Groupes A et C ce week-end, Marc Guillot célébrait son titre avec un doublé. Le Français l’emportait cette fois devant Nikola Miljkovic (Tempo Racing Team), victorieux en Challengers Cup face à Paul Cocaign (TB2S) et Jerzy Spinkiewicz (Uniq Racing), déjà sacré. Lionel Viguier terminait également sa campagne par un nouveau succès en Gentlemen Drivers Cup.

Groupe D
Leader du départ à l’arrivée, Nicolas Milan continue de s’échapper en tête du Groupe D en profitant également des malheurs de David Pouget. Déjà victorieux samedi, le Français s’est imposé devant Alexandre Albouy, qui creuse l’écart au sommet de la Challengers Cup, et Antonio Herrerias. Nicolas Abella complétait le podium dans cette catégorie. Enfin, la Gentlemen Drivers Cup s’annonce plus disputée que jamais après un week-end à oublier pour Stephen Polderman. Après la nouvelle victoire de Rene Steenmetz (Chefo Sport) face à Horn et Joaquin Rodrigo (Vearsa Sport), Horn mène pour un point avant le dernier rendez-vous à Barcelone !

La saison 2021 de Clio Cup Europe connaîtra son dénouement dans moins de deux semaines sur le Circuit de Barcelona-Catalunya (12-14 novembre). Plus de quarante concurrents sont à nouveau attendus pour cette grande finale européenne qui verra aussi les Groupes B et D couronner leurs vainqueurs dans les différentes catégories !

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*