Adrien van Beveren ne lâche rien dans sa préparation pour le Dakar

Adrien Van Beveren, un des trois pilotes du Monster Energy Yamaha Rally prépare le prochain Dakar du mois de janvier avec une application personnelle. Un grand bosseur. Au Maroc, le triple vainqueur de l’Enduropale au Touquet a fait preuve de stratégie qui s’est avérée payante. Une place de 5ème au général final, une satisfaction qu’il explique : « Globalement, j’ai réussi sur ce Maroc à mettre en place de bonnes choses que me satisfont. Après cinq jours de course, mon évaluation est de bons augures en prévision du Dakar. Je suis souvent meilleur sur la seconde partie de course, être dans le coup après cinq jours me rassure. Je n’ai aucun regret, j’ai mis en place ce que j’avais préparé, je suis content car, la confiance s’installe de plus en plus et je pense que cela sera payant en janvier prochain. La progression est là… »

Avant le Dakar 2022, Adrien a un autre rendez-vous : l’Abu Dhabi Desert Challenge, l’occasion de vivre un autre entraînement grandeur nature. « J’y pars avec l’envie de m’améliorer encore et de poursuivre la progression entamée. »

Le pilote de l’équipe des ‘bleus’, équipier de Branch et de Short, est un des favoris sur le prochain Dakar. Il le sait. Raison pour laquelle il bosse dur pour aller chercher la victoire tant convoitée dans cette catégorie riche de pointures tout aussi qualifiées : « Il faut que je parvienne à me relâcher complétement afin de revenir au niveau que j’avais acquis avant mon accident… »

Habituellement, le Maroc est la dernière répétition générale avant le Dakar, Abu Dhabi prend le relais et Adrien s’en réjouit : « Après le rallye, nous aurons encore des entraînements avant de partir sur l’Arabie » émet le nordiste qui rappelons-le a terminé 3ème au Kazakhstan.

Marie-France Estenave
Photos MFE + DPPI

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*