Nicolas Hermet remporte le premier Volant Michel Vaillant x YEMA

À l’issue de trois journées de roulage, d’observation et de délibérations, le premier Volant Michel Vaillant x YEMA de l’histoire a été remis à Nicolas Hermet. Le Français âgé de trente-cinq ans a été choisi parmi les seize candidats présents à Fontenay-le-Comte pour incarner le héros de bande dessinée en compétition l’an prochain.

Quatorze hommes et deux femmes se sont affrontés tout au long de la semaine dans l’espoir de devenir le premier lauréat du Volant Michel Vaillant x YEMA et de représenter la dynastie la plus célèbre du monde du sport automobile en 2022 !

Reçus dans une bulle les plongeant dans l’univers de Michel Vaillant, les protagonistes ont été accueillis par un briefing avant de découvrir les Circuits de Vendée avec une Hyundai i20 N Line Michel Vaillant, une série limitée à 500 exemplaires tirée tout droit de l’album Duels. Ils ont ensuite enfilé pour la première fois les couleurs de Michel Vaillant pour s’installer à bord de la Vaillante by Crosslé, une monoplace adoptant le look de la Vaillante F1 vue dans L’Honneur du Samouraï pour plusieurs tours d’observation, les premiers ateliers techniques, mais aussi un débriefing individuel et personnalisé.

Vendredi, l’intensité est montée d’un cran. Répartis en différents groupes de travail, les candidats ont enchaîné séances et workshops pour parfaire leur pilotage sous l’œil avisé du jury composé de Tristan Gommendy, Thomas Laurent et William Germain. Forts de leurs apprentissages, les seize pilotes se sont enfin affrontés lors de deux sessions qualificatives samedi matin.

Le panel d’experts du Volant Michel Vaillant x YEMA s’est isolé pour analyser les performances et le portrait de chacun face aux valeurs incarnées par Michel Vaillant sur la piste et en dehors. À l’issue de leurs délibérations, cinq aspirants ont été retenus : Pauline Delarbre, Grégory Rabes, Marine Pidoux, Jean-Louis Dauger et Nicolas Hermet.

Les cinq finalistes en lice ont bataillé lors de deux séances entrecoupées par des débriefings dans l’après-midi. Face au niveau relevé des derniers protagonistes en jeu, le jury décidait de prolonger le suspense en organisant une finale décisive entre Pauline Delarbre et Nicolas Hermet avant d’annoncer son verdict.

Dans cet ultime duel, Nicolas Hermet finissait de convaincre les trois jurés et remportait le premier Volant Michel Vaillant x YEMA. Âgé de trente-cinq ans, le Français dont l’expérience se limitait jusqu’ici à quelques roulages en karting, Formule Renault, Mitjet et Crosslé avec la Classic Racing School gagne une saison complète en Championnat de France Historique des Circuits.

L’an prochain, Nicolas Hermet représentera donc les couleurs Vaillante au volant d’une Crosslé engagée par la Classic Racing School. À ce titre, il bénéficiera également d’un coaching personnalisé sur les événements, de deux journées d’essais, d’un équipement fourni par RRS, sans oublier la prise en charge des consommables, le transport, la mise à disposition et le suivi mécanique de sa monoplace.

Nicolas Hermet : « C’était une expérience exceptionnelle : Michel Vaillant représente le rêve de tous les enfants aimant la course automobile, tout comme remporter un volant et piloter ces voitures. Cette opération mélangeait tous ces aspects dans un cocktail fantastique. Je dois admettre que je n’étais pas totalement serein au début des qualifications tant le niveau de tous les candidats avait énormément progressé. Je savais toutefois qu’il fallait donner le meilleur pour n’avoir aucun regret. Je ne m’attendais pas vraiment à signer le meilleur temps, d’autant que Pauline, Grégory et Jean-Louis roulaient très fort. Je n’avais pas envie de déraper en finale, mais jouer la sécurité m’a coûté deux secondes et demie. Cela a rendu la deuxième finale encore plus stressante, mais le jury a eu les bons mots en me conseillant de me concentrer sur la recherche du plaisir, notre principal motivation à tous. J’ai ainsi pu me libérer et je pensais que la décision était désormais dans les mains du jury avant que l’on nous annonce une super-finale entre Pauline et moi. Dès lors, il n’y avait plus de calcul à faire. Je me suis préparé psychologiquement pour aborder ce dernier duel dans un autre état d’esprit. C’est encore dur à réaliser et j’ai remporté quelque chose d’énorme, dont je n’avais pas pris toute la mesure avant de venir. Entendre Jean-Louis me dire « Tu es Michel Vaillant en 2022 » représente une grande émotion même si je me demande ce que je viens de faire et pourquoi ! Je suis toutefois confiant en voyant l’accompagnement offert dans la dotation et cela me rassure énormément de savoir que je serai bien entouré dans le défi qui m’attend l’an prochain ! »

Pierre Sancinéna, initiateur du Volant Michel Vaillant x YEMA : « Nous sommes ravis d’annoncer la victoire de Nicolas Hermet pour la première édition du Volant Michel Vaillant x YEMA. Ces trois journées nous ont permis de constater l’incroyable motivation et le niveau extrêmement relevé de nos seize candidats. Aucun d’entre eux n’a démérité et ils ont tous su faire preuve d’un formidable état d’esprit du début à la fin de l’opération. Notre jury a fait face à un véritable choix cornélien pour ne retenir que cinq finalistes en vue de la dernière ligne droite, et la décision était encore plus dure à prendre pour ne sélectionner qu’un vainqueur. Nicolas a fait la différence dans le sprint final et nous sommes désormais impatients de voir ce dont il sera capable en Championnat de France Historique des Circuits ! »

Le saviez-vous ?
Tout comme Nicolas Hermet, les finalistes Pauline Delarbre, Grégory Rabes, Marine Pidoux et Jean-Louis Dauger ont aussi rejoint l’univers de Michel Vaillant dans le cadre de cette opération de détection inédite en France grâce à YEMA !

Si l’objectif premier était de remporter une saison complète en Historic Tour, une montre officielle Michel Vaillant Rallygraf était remise aux cinq derniers protagonistes en lice. Fruit de la collaboration entre la maison horlogère YEMA et Michel Vaillant à l’occasion de la sortie de Pikes Peak, le chronographe méca-quartz exclusif est identique en tous points à celui porté par le célèbre héros de bande dessinée dans le nouvel opus de la saga.

S’inscrivant dans la pure tradition des chronographes à double compteur, la Michel Vaillant Rallygraf s’adresse à tous les amateurs de vitesse et de Michel Vaillant, d’où de nombreux clins d’œil aux deux mondes, à commencer par ses couleurs ou sa lunette en échelle tachymétrique permettant de calculer sa vitesse moyenne sur une distance donnée.

Au côté des aiguilles rouges racing, les compteurs heures et minutes en fond bleu s’inspirent aussi de la calandre en V de la première Vaillante de course apparue dans Le Grand Défi en 1959 tandis que le bracelet en cuir noir perforé avec surpiqures rouge et bleu rend également hommage à la dynastie Vaillant.

La Rallygraf est proposée avec un verre minéral K1, hautement résistant aux rayures, bombé double dôme au look vintage des années 1970, sans oublier son boîtier de 39 mm en acier inoxydable, dont le fond est gravé du logo Vaillant et d’un marquage Michel Vaillant et YEMA avec un effet poli/brossé.

Cerise sur le gâteau, les aiguilles et les index sont revêtus d’une couche lumineuse pour offrir une parfaite lisibilité dans l’obscurité.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*