GT World Challenge Europe Valencia : Pole, victoire et podium pour AKKA-ASP sur la 100ème course Sprint !

Ultime rendez-vous Sprint de la saison, la manche disputée à Valencia a permis au Team AKKA-ASP de récolter de nouveaux lauriers sur le GT World Challenge Europe. A Valencia, le palmarès s’est encore étoffé: la pole et la victoire en Silver Cup sur la 100ème course Sprint du championnat pour Konstantin Tereschenko et Jim Pla (#87) après un podium le matin même, un podium général (P3) pour Timur Boguslavskiy et Raffaele Marciello (#88) sur la Course 1, un podium général (P2) pour Petru Umbrarescu et Jules Gounon (#89) sur la Course 2 et enfin une nouvelle victoire (la 3ème cette saison) pour l’équipe technique sur le Pit-stop Challenge. Au final, Timur Boguslavskiy et Raffaele Marciello (#88) montent sur la 3ème marche du podium Sprint Cup Overall chez les pilotes alors que Konstantin Tereschenko et Jim Pla (#87) bouclent la saison à la 3ème place des pilotes en Silver Cup Sprint Cup. Dans deux semaines, le circuit de Barcelone accueillera la finale Endurance du GT World Challenge Europe où de gros points restent encore à prendre pour les titres ‘overall’ pilotes et teams.

Sur les 4km du circuit Ricardo Tormo de Valencia, les pilotes du Team AKKA-ASP prennent rapidement leurs marques. Raffaele Marciello (#88) signe en effet le meilleur chrono des Essais Privés (puis celui des Essais Libres). Ses équipiers sont tout autant à leur aise puisque Jules Gounon (#89) signe le deuxième meilleur tour et Jim Pla (#87) le cinquième, le plus rapide de la Silver Cup.
Jusque là, relativement couvert, le ciel espagnol s’ouvre pleinement lors des essais libres laissant filtrer soleil et chaleur. Dans le sillage de Timur Boguslavskiy et Lello Marciello (#88), Petru Umbrarescu et Jules Gounon (#89) s’offrent le Top 6 alors que Konstantin Tereschenko et Jim Pla (#87) entrent dans le Top 5 Silver (P11 au général).
La séance de Pré-Qualifications est l’occasion de prendre quelques risques en matière de set-up. L’équipage de la #89 confirme en se classant 3ème, la #87 décroche la 7ème place Silver alors que la #88 est P24.

Pas moins de 27 voitures sont alignées pour la phase qualificative de cette finale 2021 de la Sprint Cup. Lors de la première séance, Timur Boguslavskiy (#88) réalise une très belle fin de période en signant le 5ème temps. Egalement très rapide face à la concurrence, Konstantin Tereschenko (#87) est 9ème et dans le Top 5 Silver. Petru Umbrarescu (#89) voit malheureusement son meilleur chrono annulé pour non respect des limites de la piste et bascule à la 15ème place.

La seconde séance qualificative est placée sous le signe de la performance mais aussi des sanctions pour des trajectoires trop larges. La température est tout aussi élevée sur la piste que sous les casques. Immédiatement aux avant-postes, Jules Gounon (#89) donne le ton en s’imposant tout en haut de la feuille des temps. Le Français ne cède la pole absolue qu’en toute fin de séance pour seulement…0,007s ! Efficacité optimale également pour Jim Pla (#87) qui se glisse dans le sillage de la voiture sœur, à la 3ème place du général, et signe la dernière pole 2021 de la Silver Cup. Cependant, grosse contrariété du côté de Raffaele Marciello (#88) qui après avoir vu son meilleur chrono annulé (pour dépassement des limites de la piste) a du faire face à des problèmes mécaniques dans la dernière partie de séance. Dans l’impossibilité de reprendre la piste, le pilote italien doit se contenter du 23ème chrono…

Course 1 : Performances et vitesse… le meilleur tour en course et deux podiums !
Soleil et ciel bleu sont au rendez-vous pour la 99ème course de l’histoire de la Sprint Cup et l’avant-dernière de la saison 2021. Même si le titre est déjà joué, il reste encore bien des lauriers à décrocher, alors place au sport.
Au passage des feux au vert, Timur Boguslavskiy (#88) réussit particulièrement bien son envol et passe de la 5ème à la 3ème position. Pris dans le mouvement turbulent du peloton, Konstantin Tereschenko (#87) et Petru Umbrarescu (#89) sont victimes de touchettes et perdent quelques positions, passant respectivement de la 9ème à la 14ème position (P4 Silver) et de la 15ème à la 18ème. Mais à la fin de ce premier tour, le safety-car entre en piste.

Dix minutes plus tard, le restart met rapidement Timur Boguslavskiy (#88) sous pression. Malgré une remarquable résistance, le pilote russe doit céder une position quelques tours plus tard (P4 du général).

Une nouvelle période sous drapeau jaune précède l’ouverture de la fenêtre de changement de pilotes puis Timur Boguslavskiy laisse le volant de la #88 à Raffaele Marciello. Il est suivi par Konstantin Tereschenko (#87) toujours 4ème Silver qui passe le relai à Jim Pla et enfin par Petru Umbrarescu (#89) 15ème laissant le baquet à Jules Gounon.

Dès les premiers hectomètres, Lello Marciello (#88) est à l’attaque et l’Italien signe le meilleur chrono en course au 16ème tour (1’32.649). Jules Gounon (#89) n’est pas décidé à flâner (P9) pas plus que Jim Pla (#87) en chasse d’un nouveau podium Silver. Les trois pilotes AKKA-ASP adoptent un rythme élevé. A 12’ de l’arrivée, les deux voitures précédant Raffaele Marciello (#88) se touchent. Le pilote de la #88 évite le contact et repart P3, une position qu’il conserve jusqu’au damier et qui permet à l’équipage de monter une nouvelle fois sur le podium. Jules Gounon (#89) poursuit sur sa lancée et boucle la course dans le top 6. Côté Silver Cup, Jim Pla (#87), toujours au contact, s’adjuge la 3ème place de la catégorie après le drive through infligé au leader. Le duo Pla – Tereschenko compte à ce stade deux victoires et deux podiums. L’ultime course de la saison promet de belles passe d’armes…

Course 2 : Pole et victoire Silver (#87) pour la 100ème et podium général (P2) pour la #89 !
L’ultime course de la saison Sprint marque aussi la 100ème de la catégorie depuis sa création. Une belle occasion de fêter le championnat et la discipline sous un chaud et radieux soleil. Comme lors de la première course, le départ est rapidement suivi (2ème tour) d’un safety-car. Après s’être élancés respectivement P2 et P3 (P1 Silver), Jules Gounon (#89) et Jim Pla (#87) conservent leurs positions au restart alors que Raffaele Marciello (#88), parti depuis le dernier quart de la grille (P23), s’est mis en mode « remontée ». Après 20’, l’Italien a déjà repris 8 places.

Aux avant-postes, Jules Gounon (#89) s’est offert un peu d’air sur Jim Pla (#87) aux prises avec de coriaces adversaires. Le leader Silver est d’ailleurs le premier à rejoindre les stands pour le changement de pilote, pointant à la 5ème place du général.

Konstantin Tereschenko enchaine sur la #87, conservant le rythme de son coéquipier et le leadership. Jules Gounon (#89) rejoint la pitlane pile à la mi-course, laissant à Petru Umbrarescu la deuxième place du général, une position que ne va pas manquer de défendre le Roumain. Enfin, Raffaele Marciello (#88) est le dernier à laisser sa place, Timur Boguslavskiy repart 11ème…

La seconde partie de course est un peu ‘tendue’. Petru Umbrarescu (#89) toujours P2 et Konstantin Tereschenko (#87), toujours en tête des Silver, doivent repousser les assauts de la concurrence tandis que Timur Boguslavskiy (#88) subit de franches attaques et quelques contacts assez « virils ». Finalement, peu de changements en passant sous le damier. Petru Umbrarescu (#89) coupe la ligne deuxième overall après un relai remarquable alors que Konstantin Tereschenko (#87), tout aussi combatif, signe la troisième victoire Silver de l’équipage #87 (après Magny-Cours et Misano). Timur Boguslavskiy (#88) termine 14ème. Coup de chapeau à l’équipe technique qui s’impose pour la 3ème fois sur le pit-stop challenge.

Du côté du GT World Challenge Europe Sprint Cup, Timur Boguslavskiy et Raffaele Marciello (#88) montent sur la 3ème marche du podium Overall chez les pilotes. Konstantin Tereschenko et Jim Pla (#87) bouclent la saison à la 3ème place des pilotes en Silver Cup Sprint Cup. Dernier rendez-vous de la saison GT3 européenne, dans deux semaines (8-10 octobre) sur le circuit de Barcelone pour la finale Endurance…

Lydie Arpizou – Race Com,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*